Les actualités - Eurovision - France
FRANCE 2020 : Entrevue exclusive avec Alexandra Redde-Amiel
Imprimer  
Publié le 11 Mars 20 à 08h08  / Modifié le 12 Mars 2020 à 04h38  Par DRS2G
Dans le cadre de notre couverture de l'édition 2020 du Concours Eurovision de la Chanson, c'est à une entrevue exceptionnelle à laquelle Eurovision-Fr.net souhaite vous convier.

En effet, à quelques jours de la tenue de la réunion des Chefs de Délégation à Rotterdam, ville hôte de l'Eurovision 2020, notre site a pu s'entretenir avec Alexandra Redde-Amiel, la nouvelle Cheffe de la Délégation française, au siège de France Télévisions, un peu plus de 10 jours après la divulgation de notre contribution le 16 mai prochain, "The Best In Me" interprété par Tom Leeb.


Biographie d'Alexandra Redde-Amiel

Diplômée de journalisme au sein de l'université de Nice-Sophia Antipolis, avant sa nomination en tant que Directrice des Divertissements de France Télévisions fin 2018, Alexandra Redde-Amiel fit ses preuves dans le domaine de l'audiovisuel en tant que productrice chez Endemol France (Miss France, Star Academy, La Ferme Célébrités, Première compagnie...) et puis en tant que Directrice Artistique chez Sony Pictures Television (Les Z'Amours, Joker, Pyramide,...) puis intégre M6 à l’unité Divertissements durant 3 ans puis rejoint le groupe Lagardère avant de rejoindre France télévisions.



© France Télévisions



Entrevue exclusive avec Alexandra Redde-Amiel (Interview réalisée à Paris le vendredi 28 février 2020)

Eurovision-Fr.net : Bonjour. Tout d'abord, quels souvenirs précis gardez-vous du Concours Eurovision de la Chanson en tant que professionnelle et en tant que (télé)spectatrice ?

Alexandra Redde-Amiel : Je suis arrivée à France Télévisions il y a un an et demi, et ai donc assisté à l’Eurovision 2019 l’an dernier sur place à Tel Aviv. La musique fait partie de ma vie depuis très longtemps. Ça fait 20 ans que je travaille dans le divertissement, que je produis de grands shows mais celui d’Israël a été incroyable en tous points, avec cette ambiance et la passion des EuroFans. J’ai littéralement eu un coup de foudre. J’aime dans l’Eurovision l’envie de mettre en avant son pays par la musique et la culture.

En tant que téléspectatrice, Netta Barzilai, Conchita Wurst, Amir et Bilal m’ont par exemple marqué. Netta a su conquérir le cœur des Européens par son charisme. Lorsque je revois la prestation de Conchita, je ne peux que m’émerveiller de « l’effet wahou » qu’elle laisse aux téléspectateurs après sa performance de trois minutes. Amir a connu le succès à l’Eurovision grâce à son authenticité, c’est vraiment un artiste formidable et, enfin, Bilal est arrivé avec son univers et ses convictions. Ils sont uniques.



EFR : Qu’est-ce qui vous a fait accepter d’endosser le rôle de Chef de Délégation de la France à l’Eurovision, en plus de vos responsabilités de Directrice des Divertissements de France Télévisions ?

AR-A :
Nous voulons montrer l’ambition du groupe France Télévisions de faire de l’Eurovision un événement important sur ses antennes. En effet, l'Eurovision est devenu l'émission de divertissement le plus important au sein de notre groupe (4,780 M de téléspectateurs, 30,2% de part de marché et un pic d'audience lors du passage de la France à 6,950 M de téléspectateurs sur France 2 en 2019 lors de la Grande Finale de l'Eurovision).

L’Eurovision est une grande famille et je suis très heureuse d’en faire partie. Au quotidien, le poste de chef de délégation est aussi celui de chef d’orchestre. Nous sommes une équipe avec chacun ses spécificités. Beaucoup de collaborateurs au sein du groupe mais aussi en dehors, la maison de disque notamment, travaillent ensemble pour que l’on offre aux téléspectateurs européens une performance marquante.

En tant que directrice des divertissements, j’ai déjà en charge la conduite d’énormément de programmes, et il me semblait logique que l’Eurovision soit au centre de mes attentions. Et aujourd’hui, je m’investis à 100% dans ma mission. Par exemple, il est très fréquent qu’avec mon équipe nous soyons en conf call en fin de journée parfois jusque 22h et les week end compris, pour échanger sur nos dernières idées. C’est un projet qui nous tient à cœur et nous sommes pleinement conscients que ce programme passionne beaucoup de monde.

EFR : Quelle est votre définition d’une émission de divertissement ?

AR-A :
Nous souhaitons surprendre les téléspectateurs en les faisant rêver et en leur offrant du grand spectacle et des projets ambitieux, en nous appuyant sur de grandes marques (les Victoires de la musique, Prodiges, Taratata) connues du grand public et de nouveaux concepts forts (La Boîte à Secrets, Les Enfants de la musique, La Lettre,…) qui marquent aussi notre volonté de renouveler ce que nous proposons au public. L’Eurovision se situe au centre de nos attentions au sein de la direction des divertissements. L’émission a une identité très forte auprès du public depuis 65 ans, mais en même temps, elle a su se renouveler. Ce serait un rêve pour nous tous de pouvoir remporter l’Eurovision et le produire en France l’année suivante. Ce serait un challenge que les équipes de France Télévisions seraient prêt à relever !
Je dis souvent à mes équipes que notre métier au quotidien, c’est de mettre des paillettes et de la joie dans la vie des gens. Cet adage, je le suis au quotidien, et c’est celui qui me porte pour conduire notre projet à Rotterdam.

EFR : Votre avis sur Bim Bam Toi de Carla devenu le vidéo clip officiel le plus vu de l’Eurovision Junior ?

AR-A :
Au-delà de la satisfaction de ce succès pour Carla qui est arrivée 5ème, c'est le fait que son titre ait perduré après le concours qui nous rend fier à France Télévisions. C’était mon premier Eurovision avec Steven à mes côtés et je me souviens que lorsque nous avons choisi "Bim Bam Toi" pour la Pologne en novembre dernier, je l'ai fait écouter à mes 3 filles. Ma fille aînée, âgée de 10 ans, m'a suggéré d'y intégrer une "chorégraphie Tik Tok ". J'ai donc demandé à Sabrina Lonis, la chorégraphe, d'inclure cet aspect dans la prestation. Et puis, Sabrina a mis en place des gestes et la suite, vous la connaissez : c’est le clip le plus visionné de l’histoire de L’Eurovision Junior. Plus d’1M6 de reprises sur TikTOK. C’est magique !

(À ce jour, le vidéo clip de "Bim Bam Toi" a franchi la barre des 40 millions de vues sur la chaîne YouTube officielle de Carla)



EFR : Comment décririez-vous la chanson de Tom Leeb pour Rotterdam, et quelles raisons ont poussé la Délégation Française à choisir ce titre ?

AR-A : Via notre appel à contributions en interne auprès des labels, nous avons reçu plus d’une centaine de maquettes que le comité artistique mis en place a pu écouter et évaluer.
"The Best In Me" a su nous capter grâce à ce côté universel et authentique, mais également sa puissance. Ces deux adjectifs correspondent parfaitement à Tom, un artiste charismatique avec un univers fort.
Nous souhaitons recréer cette ambiance intimiste et lumineuse à Rotterdam en mai prochain, mettant en valeur le côté charismatique de notre artiste, son univers et la force de la chanson. En effet, l’important à l’Eurovision c’est de marquer l’esprit, et toucher les cœurs des téléspectateurs européens.

Enfin, je souhaiterais rajouter que nous sommes sensibles aux nombreux retours des Eurofans qui sont importants pour nous. On lit énormément de choses et cela nous fait bien sûr réagir. Il y a certains commentaires qui sont très intéressants. D’ailleurs j’en profite pour remercier tous les Eurofans et tous les différents échanges que nous avons. L’échange et le partage sont pour moi des mots clés dans ma manière de travailler. Et c’est en échangeant de manière constructive que nous ferons de belles choses. Nous avons collectivement le même objectif d’atteindre le haut du classement à Rotterdam.

Notre site Internet tient à remercier Mme Alexandra Redde-Amiel pour sa disponibilité et Ludovic Hurel pour son aide la plus précieuse dans la tenue de cette interview.


En tant que membre du Big Five, les 5 plus grands contributeurs financiers au Concours (avec l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie et le Royaume-Uni), au même titre que le pays organisateur, les Pays-Bas, la France, qui sera représentée par Tom Leeb avec "The Best In Me", chantera lors de la Grande Finale de l'Eurovision 2020 le Samedi 16 Mai 2020 et se produira dans la demi-finale de vote du Jeudi 14 Mai 2020 (déterminée lors de la répartition des pays dans les demi-finales ce Mardi 28 Janvier 2020 à l'Hôtel de Ville de Rotterdam) durant laquelle un extrait de sa prestation lors de la répétition des jurys correspondante (le Mercredi 13 Mai 2020 en soirée) sera diffusée.


Tom Leeb - "The Best In Me"
James Newman - "My Last Breath"
Blas Cantó - "Universo"



Eurovision-Fr.net sera accrédité pour la quinzaine Eurovision de Rotterdam, du Vendredi 1er Mai 2020 au Dimanche 17 Mai 2020, pour couvrir de façon la plus complète l'édition 2020 du Concours Eurovision de la Chanson sur place durant les 2 semaines au sein de la métropole néerlandaise.

Des comptes rendus des répétitions, des shows télévisés et des activités annexes (Tapis Rouge, Fête d'Ouverture, fêtes et showcases à l'EuroClub et à l'Euro Fan Café) seront publiés sur notre site Internet, notre Forum de discussion et sur nos réseaux sociaux (Facebook / Twitter / Instagram) durant cette quinzaine de Mai 2020, avec galeries photos et reportages vidéos (interviews, visites des coulisses, conférences de presse, entractes,...) réalisés en direct depuis les Pays-Bas via Periscope.


Nous nous quittons sur le vidéo clip officiel de "The Best In Me" par Tom Leeb :

Les dernières actualités - France
Eurovision 2020 FRANCE 2020 : Tom Leeb à Rotterdam
© France Télévisions
France
Les réseaux sociaux


Les événements futurs

© Eurovision-fr.net - 1999-2020 - mentions légales