Les actualités - Eurovision - Ukraine
UKRAINE 2019 : Retrait de l'Eurovision 2019
Imprimer  
Publié le 27 Février 19 à 19h52  / Modifié le 28 Février 2019 à 18h15  Par Benjamin
Après plusieurs jours d'incertitude et d'interrogations, le diffuseur public ukrainien UA:PBC a annoncé dans un communiqué le retrait de l'Ukraine du Concours Eurovision de la chanson 2019 qui aura lieu du 14 au 18 mai prochain à Tel Aviv en Israël.

Pour rappel, la sélection ukrainienne pour Tel Aviv (Vidbir) organisée par la chaîne privée ukrainienne STB s'est conclu samedi soir par la victoire de MARUV avec "Siren Song" (La chanson de la sirène). Cependant, il avait été annoncé ce lundi que la chanteuse de 27 ans ne représentera pas l'Ukraine à Tel Aviv suite à l'échec des négociations entre l'UA:PBC et MARUV sur les termes du contrat de participation de la chanteuse à l'Eurovision 2019 en raison en mai prochain. Après cet échec, la chaîne publique a proposé aux deuxièmes et troisièmes de la sélection (Freedom Jazz et KAZKA) de représenter l'Ukraine, chose que les deux groupes ont refusé.

Le communiqué de l'UA:PBC est le suivant :
"La société de radiodiffusion publique nationale ukrainienne a retiré sa participation au Concours Eurovision de la chanson 2019.

La gagnante de la sélection nationale pour l'Eurovision de cette année était la chanteuse MARUV, à qui le diffuseur public, comme il le fait chaque année, a proposé de conclure un contrat pour représenter l'Ukraine à l'Eurovision. Cependant, après négociations, MARUV a refusé de signer le contrat.

La méthode alternative pour désigner le représentant de l'Ukraine auprès de l'Eurovision 2019 conformément aux règles aurait pu être une sélection par le radiodiffuseur. C'est-à-dire que la société de radiodiffusion publique aurait pu désigner tout artiste interprète n'appartenant pas à la liste des participants de la sélection nationale.

Toutefois, le radiodiffuseur public a choisi de ne pas utiliser cette option, car elle respecte le choix du public durant la sélection nationale. Par conséquent, dans la situation où le gagnant n'a pas signé le contrat de participation à l'Eurovision, le radiodiffuseur public a approché les finalistes qui ont terminé deuxième et troisième durant la finale de la sélection nationale.

Freedom Jazz et KAZKA ont également refusé de participer au concours Eurovision de la chanson 2019.

L'Eurovision est une occasion pour chaque pays de se montrer sur la scène internationale et pour chaque interprète d'agir en tant qu'ambassadeur de son pays et de gagner des supporters à travers le monde.

Mais la sélection nationale 2019 a révélé et attiré l’attention de notre société sur le problème systémique de l’industrie musicale en Ukraine : les liens entre les artistes et le secteur du spectacle sur le territoire de l’État agresseur (NDLR : la Russie), qui sont toujours très étroits dans la cinquième année du conflit militaire. Ce fait est acceptable pour une partie de la société, dans l'autre partie, il provoque l'indignation et le rejet.

Les lois ukrainiennes ne prévoient aucune restriction sur le travail des artistes et interprètes en Fédération de Russie, malgré l'importante demande du public pour résoudre cette situation.

Dans la situation actuelle, suivant la loi sur la radiodiffusion publique, ainsi que les conditions de politisation excessive du processus de sélection nationale, le radiodiffuseur public a décidé de se retirer de la participation au Concours Eurovision de la chanson 2019.

Le radiodiffuseur public estime qu'il est nécessaire d'engager un dialogue public sous forme de talk-shows, de forums et de discussions avec la participation d'experts réputés dans le domaine afin de définir la position de la société ukrainienne sur cette question, ainsi que d'élaborer des propositions pour un projet de loi ukrainienne qui pourrait régler la situation d'artistes ukrainiens collaborant avec l'Etat agresseur dans le futur."


L'UER (Union européenne de radio-télévision) a réagi au retrait de l'Ukraine de la manière suivante :
"Chaque diffuseur participant est responsable de la sélection de son artiste pour le Concours Eurovision de la chanson en accord avec les règles élaborées par l'Union européenne de radio-télévision. C'est avec tristesse que l'UER peut confirmer que le diffuseur ukrainien UA:PBC a informé l'UER qu'après discussions, ils ont pris la décision difficile de se retirer du Concours Eurovision de la chanson 2019. Il y aura de nouvelles discussions entre l'UER et l'UA:PBC à ce sujet mais nous espérons les revoir en 2020. Cependant, pour le moment, nous avons hâte d'être à ce qui annonce déjà comme un événement fantastique à Tel Aviv en mai."

L'Ukraine diffusera le concours 2019 mais toutefois ne votera pas contrairement à la Serbie-et-Monténégro dans un cas similaire (incapacité d'envoyer une chanson) en 2006. Le pays prévoit de faire son retour à l'Eurovision 2020 sauf si Sergey Lazarev pour la Russie remporte la compétition en mai prochain. Dans ce cas, l'UA:PBC ne diffusera pas l'Eurovision 2020 comme le diffuseur n'avait pas diffusé la Coupe du Monde de football 2018 qui se tenait en Russie mais organisera une compétition nationale pour élire la meilleure chanson ukrainienne.

L'Ukraine aurait du se produire en 2nde partie de la 1ère demi-finale de l'Eurovision 2019 le Mardi 14 Mai 2019, dans laquelle la France, représentée par Bilal Hassani avec "Roi", votera et se produira.

Nous nous quittons sur la prestation scénique de la gagnante de Vidbir 2019, Maruv avec "Siren Song" :
Les dernières actualités - Ukraine
Eurovision 2019 À l\'affiche ce soir : UKRAINE 2019 - Vidbir 2019 - Finale
© UA:PBC
Ukraine
Les réseaux sociaux


Les événements futurs
03/08
Eurovision 2019 :
Concours Eurovision des Chorales
20/08
Malte Junior 2019 :
Finale nationale
24/08
Suède 2020 :
Finale P4 Nästa
24/09
Pays de Galles Junior 2019 :
Finale nationale
27/09
Biélorussie Junior 2019 :
Finale nationale
28/09
Pays-Bas Junior 2019 :
Finale nationale
18/11
Eurovision Junior 2019 :
Fête d'ouverture
24/11
Eurovision Junior 2019
01/12
Eurovision Asia 2019 :
Fête d'ouverture

© Eurovision-fr.net - 1999-2019 - mentions légales