Les actualités - Eurovision - France
FRANCE 2018 : Cinq minutes avec Igit
Imprimer  
Publié le 18 Janvier 18 à 19h13  / Modifié le 18 Janvier 2018 à 19h39  Par Mathias
Deux petits jours avant de savoir. Deux petits jours avant de découvrir non seulement les 9 chansons en compétition dans la deuxième demi-finale de Destination Eurovision, mais aussi les 4 qualifiés de cette même demi-finale.

Et avant de nous projeter, veuillez s'il vous plaît prendre le temps de découvrir Igit !



Comment vous décririez-vous en 1 mot ?
Enthousiaste

Comment décririez vous votre état d'esprit quand vous êtes sur scène ?
Concentré et assez stressé pour ce qui est des prestations « télé ». Pour les concerts on a le
temps de créer un lien avec le public, ce qui permet de laisser la peur de côte pour passer un moment avec les gens. Pour les fois où on ne doit chanter qu'une ou deux chansons c'est assez différent comme je suis assez sujet au trac.

Comment résumeriez vous l'histoire de votre vie ?
Beaucoup de « recherche ». Je crois que j'ai passé mon temps a chercher une forme de calme et de douceur, à l’intérieur et à l’extérieur de moi. Je pense qu'on ne doit jamais s’arrêter de chercher au risque de tomber dans une forme de confort qui nous empêche de vraiment savoir qui on est.

Comment vous énerve-t-on ?
C'est TRÈS TRÈS difficile. Je ne me rappelle même pas la dernière fois ou je me suis énervé. Il y a des choses qui m'attristent, mais pas vraiment de choses qui m'énervent à proprement parler.

Comment vous rend-on heureux ?
C'est très facile par contre. Etre témoin d'une gentille attention, je suis hyper bon public. Mais la chose qui me rend le plus heureux c'est d'avoir le sentiment d'avoir fait une bonne chanson, quelque chose dont je suis fier.

Comment définiriez-vous vos goûts musicaux ?
C'est très éclectique et c'est parfois un problème car j'ai envie de tout faire. Mes amis d'enfance sont tous dans la musique électronique (DJ et producteurs), j'ai écouté énormément de reggae aussi et avec l'âge je me suis tourné vers une forme plus épurée de chanson française avec toute la diversité que cela implique.

Si vous ne pouviez écouter qu'un seul artiste pour le reste de votre vie, qui serait-ce ?
Dure question ! Je crois que je préfèrerais ne rien écouter d'autre que les bruits environnants, histoire de laisser l'imagination voguer.



Comment décririez-vous votre chanson pour Destination Eurovision, Lisboa Jerusalem ?
C'est une valse que j'ai écrite pour l'occasion. Elle peut sembler un peu datée aux gens qui sont plus friands de production modernes mais pour moi le thème est assez intemporel. En tout cas c'est une chanson dont je suis fier et que j'aime vraiment chanter.

Comment avez-vous décidé d’envoyer votre candidature pour Destination Eurovision ?
On me l'a proposé et lorsqu'on m'a appelé pour me demander si je souhaitais proposer une
chanson j'ai eu le même sentiment que lorsque qu'on m'avait envoyé un message pour The Voice. En me disant c'est un pari un peu fou qui peut paraître loin de mon univers mais il faut y aller. Je considère qu'il ne faut pas se mettre de barrières. Je crois que la musique souffre un peu des cases qu'on lui invente. Quand on fait les choses avec le cœur alors on peut aller partout.

Qu'est ce qui vous a attiré dans l'idée de l'Eurovision ?
Le coté mythique rentre en jeu bien entendu. Et puis je trouve très bien ce qui a été fait depuis des années pour remettre ce concours au centre de l'intérêt des Français. Il n'y a pas de raison que ce concours soit si bien vu dans d'autres pays et pas en France. Ça reste la seule opportunité pour les gens de pouvoir découvrir des chansons de toute l'Europe en une seule et même soirée.

Comment feriez-vous pour donner aux fans étrangers l’envie de venir visiter la France ?
Pour avoir vécu pas mal à l'étranger je sais le côté particulier que nous attribuent les autres pays. Ce « grain de folie » typiquement français, un mélange de romantisme, de poésie et d'humour. Nous avons un pays formidable mais aussi des habitants formidables. Alors je crois que je leur donnerai envie de se perdre dans les rues de Paris, de s'assoir a la terrasse d'un café et de regarder vivre la France, comme elle est.

Comment imaginez-vous l'Eurovision dans 10 ans ?
Pas très différent de maintenant sur le format mais peut être comme un événement mondial qui sait ? Et avec la musique de dans dix ans, mais ça personne ne peut encore le prévoir.

Comment allez vous gagner l'Eurovision 2018 ?
En restant moi même et me surpassant porté par ce rôle magnifique qui est d'être pour une
soirée le représentant de toute une histoire et d'un pays. En travaillant énormément sans oublier ce qui fait pour moi le lien entre tout les gagnants de ce concours : l'authenticité.



Igit, merci mille fois pour cette jolie interview, et bonne chance pour samedi ! Deux jours, c'est la punition qu'il faudra encore infliger à votre curiosité avant qu'elle ne soit satisfaite de pouvoir découvrir la chanson digit !

Pour toutes vos questions, vous pouvez me contacter par email à mathias.eurovision.fr.net@gmail.com ou me retrouver sur Twitter @altruismless !


Les dernières actualités - France
Eurovision 2018 FRANCE 2018 : Vidéo clip de OK ou KO par Emmy Liyana
© Igit
France
Les réseaux sociaux


Les événements futurs
18/11
Malte 2019 :
7e prime
19/11
Eurovision Junior 2018 :
Fête d'Ouverture
21/11
Espagne 2019 :
10e prime
25/11
Eurovision Junior 2018
25/11
Malte 2019 :
8e prime
28/11
Espagne 2019 :
11e prime
02/12
Malte 2019 :
9e prime
05/12
Lettonie 2019 :
Annonce des participants
05/12
Espagne 2019 :
12e prime

© Eurovision-fr.net - 1999-2018 - mentions légales