Informations
FRANCE 1965 : Décès de Françoise Dorin, parolière de N'Avoue Jamais
Imprimer  
Publié le 12 Janvier 18 à 17h30  Par DRS2G
Alors que la France se prépare pour la tenue des sélections nationales françaises pour l'Eurovision 2018, Destination Eurovision, qui démarreront demain soir, et pleure toujours la disparition de France Gall, lauréate de l'Eurovision 1965 pour le Luxembourg, c'est avec tristesse que nous apprenons aujourd'hui, Vendredi 12 Janvier 2018, la disparition de la romancière et dramaturge française Françoise Dorin, à l’hôpital de Courbevoie des suites d'une longue maladie, quelques jours avant son 90e anniversaire.

Françoise Dorin fut la parolière de la contribution française du Concours en 1965 justement, à savoir "N'Avoue Jamais" de Guy Mardel, titre resté dans les mémoires collectives à la fois auprès de l'Eurovision et de la chanson française.

Née le 23 Janvier 1928 à Paris, fille du célèbre chansonnier René Dorin, elle débute comme comédienne avec Michel Piccoli et Roger Hanin. Puis elle travaille pendant trois ans dans les revues de son père au théâtre des Deux Ânes.
Avec Perrette Souplex et Suzanne Gabriello, elle crée le trio baptisé Les Filles à Papa. À partir de cette époque, Françoise Dorin va écrire de nombreuses chansons : D'abord Lettre à Véronique pour Colette Deréal, puis Que c'est triste Venise en 1965 pour Charles Aznavour qui remporte un grand succès ; tous les éditeurs contactés n'étaient pourtant pas vraiment intéressés au départ.

Grâce à Alain Hubert, elle propose à Guy Mardel la chanson N’avoue jamais. Ce titre représente la France au concours Eurovision, en 1965. La chanson arrive 3e et devient très vite un énorme tube. Guy Mardel sort une autre chanson d'elle "Avec des si, avec des mais"
La France représentée par Guy Mardel faisait figure de concurrent sérieux, tant la chanson "N'avoue jamais" était bien dans la lignée des chansons "yé-yé" de l'époque et correspondait aussi aux attentes d'un Concours comme celui-ci. Guy Mardel rappelle dans les paroles, que pour faire durer l'amour il ne faut jamais dire que l'on aime.

Outre pour Guy Mardel, elle écrivit des chansons pour Régine (Qu’est-ce que vous voulez que j’en fasse), Dalida (La danse de Zorba), Richard Anthony (La bourse et la vie), Patachou (C’est pas croyable), Mireille Matthieu (C’est ton nom), Claude François (Au coin de mes rêves), Juliette Gréco (Dieu que ça lui ressemble en 1966, Une chanson comme on n’en fait plus en 1967), Marie Laforet (Mais mon cœur est vide), Danielle Darrieux (Il n'y en a que pour la rose), Georges Guétary (Il a fallu), Line Renaud (Les souvenirs que l’on n'a pas eus), Fernandel (Téléphoner à Sylvie) ou Tino Rossi (Ma dernière chanson).

En 1986, elle participe à la comédie musicale La valise en carton, inspirée par la vie de Linda de Suza qui est la vedette de ce spectacle. En 2006, elle écrit deux chansons pour Céline Dion intitulées Et s'il n'en restait qu'une, je serais celle-là et On s'est aimé à cause, mises en musique par David Gategno pour le premier titre, Jacques Veneruso, Marc Dupré et Jean-François Breau pour le second. Ces chansons sont parues dans l'album de la chanteuse, D'Elles, sorti le 21 mai 2007.

Elle écrivit plus de 25 romans, publiés chez Flammarion et chez Plon, entre 1975 et 2009; et plus de 15 pièces de théâtre entre 1967 et 2010.

Elle est promue commandeur de la Légion d'honneur en 2008.
Elle a été l'épouse de Jean Poiret dont elle a une fille, Sylvie. Cette dernière a été l'épouse de Mathieu (1957-1997), le fils adoptif de Danielle Darrieux et Georges Mitsinkidès; ils ont eu deux enfants, Thomas et Julien.
Françoise Dorin a été la compagne de Jean Piat de 1975 à 2018.

C'est donc la 2nde disparition à déplorer en moins d'une semaine d'une forte personnalité culturelle française liée à l'Eurovision 1965 après celle ce Dimanche de France Gall à Paris à l'âge de 70 ans des suites d'un cancer.

Les équipes d'Eurovision-Fr.net et d'EFR 12 Radio s'associent à la tristesse de la famille et des proches de Françoise Dorin, dont Guy Mardel encore en activité.

Nous nous quittons bien évidemment sur la prestation scénique à Naples lors de l'Eurovision 1965 de "N'Avoue Jamais" pour la France par Guy Mardel.

Dernières infos sur le même sujet ...
Eurovision 1965 FRANCE 2018 : Sortie de Vu d\'Ici de Madame Monsieur
© Françoise Dorin
France
Parlez-en à vos amis

Bientôt...
Calendrier
03/06Russie Junior 2018 : Finale nationale
18/08Eurovision Young Musicians 2018 : 1re demi-finale
19/08Eurovision Young Musicians 2018 : 2e demi-finale
23/08Eurovision Young Musicians 2018 : Finale
25/08Suède 2019 : Finale P4 Nästa
25/11Eurovision Junior 2018

© Eurovision-fr.net - 1999-2013 - mentions légales