Informations
Interview : ROUMANIE 2017 - Cinq minutes avec Ilinca
Imprimer  
Publié le 23 Février 17 à 23h01  / Modifié le 23 Février 2017 à 23h02  Par Mathias
Attention ! Vous êtes sur le point de lire l’interview d’une favorite roumaine. En plus, elle est super drôle et accessible. Vous allez l’adorer !

Faites de la place pour Ilinca !
In English through here!

Salut Ilinca ! Peux-tu d’abord te présenter ?


Ma caractéristique la plus importante est la musique, car c’est une partie de moi. J’aime l’art en général, de toutes sortes. J’adore faire rire les gens et je suis une personne très souriante et optimiste. J’ai 18 ans et je suis actuellement dans ma dernière année de lycée, et je me prépare pour l’université et pour ma vie en tant qu’adulte responsable (attends… je trompe qui ? je suis loin d’être responsable… ou adulte). L’un de mes buts principaux est de devenir une artiste reconnue internationalement et un modèle pour d’autres jeunes femmes passionnées comme moi.

Pourquoi choisir de participer avec du yodel ? Et comment vois-tu l’Eurovision ?


Le compositeur de Yodel it m’a contactée sur Facebook, me disant qu’il avait travaillé sur une chanson yodel. Comme j’étais la seule yodeler qu’il connaissait, il m’a invité dans son studio pour un essai et j’ai adoré au premier instant. Nous l’avons enregistrée et avons demandé quelques opinions, et on nous a donné l’idée de la soumettre aux auditions pour l’Eurovision. A ce moment, la chanson semblait incomplète alors Mihai Alexandru (le compositeur) a créé une nouvelle partie et à inviter Alex à essayer. Nous avons tous adoré la combinaison qui a résulté de l’ajout du style rock d’Alex sur notre chanson pop-yodel, et voilà !

Je regarde l’Eurovision depuis 12 ans maintenant, et chaque année on nous donne l’opportunité d’écouter des chefs-d’œuvre créés par des compositeurs du monde entier, de regarder des moments inspirants et des mini-spectacles, mis en scène par des artistes géniaux. Personnellement, j’adore l’Eurovision pour la diversité que cela promeut. Regarder l’Eurovision, c’est comme voyager autour du monde, en découvrant des gens et des cultures de tous types, c’est une aventure. J’ai toujours voulu savoir à quoi l’Eurovision ressemblerait si j’y étais. Je rêve de représenter mon pays depuis que j’ai 9 ans et que j’ai vu Luminita Anghel et Sistem emmener la Roumanie jusqu’à la troisième place de la finale de l’Eurovision.

Je pense que la Selectia Nationala a ses hauts et ses bas. Au final, elle crée un équilibre entre le bien-fondé des opinions du jury et le choix du public, et c’est une bonne chose. Cependant, cette année, le jury n’aura pas son mot à dire dans la finale.
La disqualification de l’année dernière a été un évènement malheureux qui est arrivé au mauvais moment, puisque nous avions déjà choisi une bonne chanson pour notre contribution. Notre come-back doit être mémorable, pour que les gens réalisent que ne pas avoir la Roumanie au sein de l’Eurovision est une perte. Mes préférés ont été Luminita Anghel avec Sistem en 2005, Paula et Ovi en 2010 et bien sûr Mihai avec Tornero en 2006.



Quelles sont tes influences musicales ?


J’écoute tout et rien. Je crois que le genre n’est pas important tant qu’une chanson te fait ressentir quelque chose. Mes artistes roumains favoris sont Loredana Groza et Tudo Chirila, et mes artistes étrangers favoris sont Jessie J, Michael Jackson, Lara Fabian, Lady Gaga, Ariana Grande… (je vais arrêter là :)))
Pour ce qui est de l’industrie de la musique en Roumanie, j’y suis plutôt nouvelle mais ce que j’ai réalisé pour l’instant est que cela demande beaucoup de travail d’arriver au sommet car il y a tellement de jeunes artistes talentueux qui attendent d’être découverts. Il faut être spécial, amener quelque chose de nouveau ou personne ne te remarquera.

Des liens avec la France ? Un point de vue à partager ?


Oui, j’ai des liens avec la France. L’un d’eux serait L’AMOUR QUE J’AI POUR CE PAYS. Maintenant, pour de vrai, j’adore la langue, j’adore la musique, j’adore la nourriture (je suis folle du camembert… j’en bave maintenant), je suis obsédée par Lara Fabian et encore plus par son interprétation de la chanson Je suis malade, j’adore Bella de Maïtre Gims. De plus, Auchan est mon supermarché préféré. Le meilleur. Du monde.

J’aime le monde, mais il y a en effet beaucoup de choses qui ne vont pas. Je pense que les gens devraient plus accepter les autres. Je pense aussi que la première chose qui devrait être enseignée à l’école devrait être la bonté. Je pense que le désir de régner et l’envie de pouvoir détruit les gens. Je ne m’énerve pas facilement, mais je hais la jalousie. Les animaux, les bébés mignons, les gens sympathiques et la bonne musique me font sourire :)

Pour conclure, soyez bons les uns envers les autres, faites de l’art, aimez-vous et… YODEL IT !



Ilinca, merci mille fois pour cette interview ! La meilleure. Du monde. On t’aime ! Avec son collègue Alex Florea, elle va essayer d’atteindre la finale de Selectia Nationala ce dimanche.
Dernières infos sur le même sujet ...
Eurovision 2017 Interview : ROUMANIE 2017 - Cinq minutes avec Elizé & No Stress
© 
Roumanie
Parlez-en à vos amis

Bientôt...
Calendrier
02/04Royaume-Uni 2017 : London Eurovision Party 2017
05/04Israël 2017 : Israel Calling
08/04Pays-Bas 2017 : Eurovision In Concert 2017
15/04Espagne 2017 : Eurovision Spain Pre Party
21/04Russie 2017 : Moscow Eurovision Party
09/05Eurovision 2017 : 1re demi-finale

© Eurovision-fr.net - 1999-2013 - mentions légales