Les actualités - Eurovision - Danemark
Interview : DANEMARK 2017 - Cinq minutes avec Calling Mercury
Imprimer  
Publié le 22 Février 17 à 21h47  / Modifié le 22 Février 2017 à 21h51  Par Mathias
La sélection nationale danoise est presque entièrement faite de nouveaux noms, certains étant vraiment des débutants dans l’industrie de la musique. Comme ceux que l’on va vous présenter aujourd’hui !

Rencontrez Calling Mercury !
The English version is just right here!

Salut les gars ! Pouvez-vous nous parler de votre groupe ?


Nous nous sommes rencontrés en classe de musique à l’Université, et avons commencé à faire de la musique ensemble à l’été 2010. Au début, on faisait des sons électroniques et des voix en utilisant qu’un ordinateur portable. Depuis, nous avons travaillé dans la musique ensemble et séparément, nous produisant devant des petits publics locaux de 200 personnes. Nous avons toujours voulu faire une mélodie pop entraînante avec un bon élément qui se retient, même si notre son était expérimental.

Notre but est de sortir un énorme hit et d’en vivre heureux pour toujours, mais ce serait trop facile… nous ne connaissons pas vraiment nos buts avec la musique. On avance un jour à la fois et espérons engranger de belles expériences en chemin, et un bon accueil des fans, on l’espère.

Pouvez-vous nous parler de Big Little Lies, votre chanson pour le Concours ? Et que pensez-vous de l’Eurovision ?


Nous avons toujours fait de la lourde musique électronique, mais cette chanson sonne plus acoustique, tout en ayant un sentiment mélancolique que l’on admire beaucoup. Quand nous avons entendu la chanson, nous avons directement pu nous y identifier, parce qu’elle parle d’amour et de tous les défauts tragiques qui vont avec. Elle est terre-à-terre, comme pourrait l’être une personne. Nous voyons la chanson comme un état émotionnel dans lequel tu te sens comme si tu avais laissé tomber ceux que tu aimes, en mentant et en le regrettant à la fin. Il y a aussi un espoir de pardon. Le style musical est minimaliste et low-key, et ce n’est peut-être pas le style habituel du Concours.

C’est génial de voir autant de pays se rassembler et célébrer la musique – C’est très cool de voir les préférences musicales de chaque nationalité. Nous nous sentons très chanceux que l’on nous ait donné l’opportunité de faire partie de la sélection nationale danoise pour l’Eurovision 2017, parce que c’est une belle chance et de l’expérience pour nous, on ne peut pas le comparer avec quoi que ce soit que nous ayons fait avant.
Il peut être très difficile de prédire quel type de musique deviendra un hit. La musique fait sortir des émotions pour chacun, et ce que certains aimeront ne sera pas la même chose que pour d’autres. Cette année, un jury de vrais fans de l’Eurovision votera pour sa chanson préférée pour aider à choisir la bonne chanson pour l’Eurovision.

Joel adore la chanson danoise des Frères Olsen quand ils ont gagné avec le génial Fly on the wings of love en 2000. Une fois que tu entends cette chanson, il est impossible de te la sortir de la tête. Jeppe aime le Never ever let you go de Rollo et King de 2001 parce que c’était bon de voir cette espèce de pop cosy de salon arriver jusqu’à la 2ème place cette année-là. Mais la chanson était mieux en danois, où elle s’appelait Der står et billede af dig på mit bord, ce qui veut dire : « Il y a une photo de toi sur ma table ».

Quel genre de musique écoutez-vous ?


Nous écoutons beaucoup de genres et d’artistes différents. Nous sommes tous les deux de grands fans de The Weeknd en ce moment, et nous adorons la musique électronique en général. C’est admirable de voir l’artiste danoise MØ exploser partout dans le monde, elle a fait quelques excellentes chansons. Nous apprécions aussi Karl William, un Danois qui fait de la bonne musique électronique et r’n’b. Nous ne sommes pas très familiers avec l’industrie de la musique parce nous ne faisons que commencer à explorer la scène.

Avez-vous des liens avec la France ? Quelque chose d’autre à dire ?


Joel a visité la France plusieurs fois au cours de vacances d’été dans des endroits comme Paris ou Nice. Jeppe a célébré le cinquantième anniversaire de son père en allant au sommet de la Tour Eiffel. Nous adorons l’artiste français Sébastien Tellier qui a chanté Divine à l’Eurovision 2008. C’était une prestation fun, funky et très différente. Il avait un style très cool et il a lancé les femmes à barbe ! Et les samples électroniques sont géniaux !

La chose que nous pensons être mauvaise avec le monde est les gens qui utilisent trop de leur temps à se plaindre et à lyncher les autres, surtout sur les réseaux sociaux. Diffusez de l’amour et allez faire une promenade dans les bois.



Joel, Jeppe, Calling Mercury, merci beaucoup pour cette interview ! Ils feront partie du DMGP ce samedi, la sélection nationale danoise pour l’Eurovision 2017.
Les dernières actualités - Danemark
Eurovision 2017 DANEMARK 2019 : Ouverture du Melodi Grand Prix 2019
© 
Danemark
Les réseaux sociaux


Les événements futurs
30/08
Eurovision 2020 :
Annonce de la ville hôte
01/09
Irlande Junior 2019 :
1er quart-de-finale
03/09
Pays de Galles Junior 2019 :
1er prime d'auditions
08/09
Pologne Junior 2019 :
1re demi-finale
08/09
Irlande Junior 2019 :
2e quart-de-finale
10/09
Pays de Galles Junior 2019 :
2e prime d'auditions
15/09
Pologne Junior 2019 :
2e demi-finale
15/09
Irlande Junior 2019 :
3e quart-de-finale
17/09
Pays de Galles Junior 2019 :
Demi-finale

© Eurovision-fr.net - 1999-2019 - mentions légales