Les actualités - Eurovision - Ukraine
Interview : UKRAINE 2017 - Cinq minutes avec DETACH
Imprimer  
Publié le 07 Février 17 à 16h45  / Modifié le 07 Février 2017 à 16h46  Par Mathias
La deuxième semaine d'interviews ukrainiennes sera plus remplie que la première, on vous le promet. Et pour commencer, nous accueillons un groupe.

Rencontrez DETACH !
In English right here!

Bonjour ! Pouvez-vous nous présenter votre groupe ?


Bonjour ! Nous sommes DETACH et notre plan et d'être entendu partout dans le monde, bientôt. Nous avons été formés en 2010 et nous étions un groupe localement connu, jouant du métal alternatif et du nu metal, mais depuis notre dernier LP I Am, sorti en 2015, nous avons commencé à penser au concept plus commun du rock, sans genre spécifique. Nous avons commencé à changer nos paroles du russe vers l'anglais et cherchons maintenant de nouveaux endroits où les gens aimeraient nous entendre. Chacun des membres travaillait à côté mais cela a changé en septembre dernier quand nous avons décidé de participer à X-Factor Ukraine.
Nous avons été coincés dans un camp pendant 3 mois mais cela valait complètement le coup. DETACH est devenu le premier groupe de rock ayant atteint la superfinale d'X-Factor dans le monde entier.

Quel a été le processus qui vous a conduits à participer à la finale nationale ukrainienne ?


A un certain point, nous avons remarqué que le public ukrainien était près pour de grosses voix et des riffs de guitare, et nous avons décidé de nous présenter à la sélection pour l'Eurovision 2017, et notre chanson a été acceptée pour les demi-finales, et nous allons nous produire le 11 février.
Notre nouvelle chanson Distance a été écrite l'année dernière. C'est notre première chanson sur l'amour en tant que tel. A propos de ce sentiment quand tu es éloigné de la personne que tu aimes, et quand tout ce qui reste est l'espoir qu'un jour vous allez vous revoir. Nous ne nous attendions pas à recevoir de si bonnes critiques. Ce genre de paroles ne correspond pas vraiment à notre style puisque les paroles de notre précédent album étaient plutôt pleines de problèmes sociaux. Mais il n'est jamais trop tard pour essayer quelque chose de nouveau, pas vrai ?
Si l'on parle des années précédentes, on peut voir que la pop-culture n'a pas l'air de pouvoir offrir quoi que ce soit de nouveau. Chaque année, on voit les mêmes chansons avec les mêmes mises en scène. Nous voulons être totalement différents. Cette différence ne devrait pas résider dans un « cri » comme c'était le cas avec Lordi, mais plus harmonieux et personnel.
Grâce à la sélection ukrainienne que nous avons eu depuis quelques années, la qualité des participants a largement progressé, et on l'a vu dans les résultats de l'Eurovision 2016.
Aujourd'hui, n'importe quel artiste ou groupe ont la possibilité d'être entendus par les meilleurs producteurs de musique qui te diront « WOW ! C'est exactement ce que je recherchais ! » et BOOM ! - vous représentez l'Ukraine à l'une des plus grandes compétitions musicales, même si vous jouiez dans un garage avec vos potes vendredi dernier.



Quelles sont vos influences musicales ?


Nous avons tous grandi en écoutant Linkin Park, Limp Bizkit, Korn, System of a Down et des groupes de rock similaires, mais ce qui est intéressant est que de nos jours, vous ne trouverez plus rien de tel dans nos écouteurs. Nous explorons de nouveaux horizons, essayons de comprendre de nouveaux styles musicaux puisque chacun est unique d'une certaine façon. Mais nous restons sur la voie du rock et notre mission est d'amener de la musique rock de haute qualité à notre public. Nous croyons qu'un jour l'Ukraine aura des chaînes de télévision et de radio spécialisées dans la musique rock, et espérons que nous pourrons placer une brique dans ce mur.

Avez-vous des liens avec la France ?


La France... on connaît la France comme un pays très romantique d'un côté, mais avec beaucoup de problèmes sociaux de l'autre. Il est difficile de parler d'un pays que nous n'avons jamais visité, vous savez. Vous avez des festivals mondialement connus, comme le Hellfest. J'espère vous y voir un jour !



DETACH, merci beaucoup pour cette interview ! Ils chanteront leur chanson Distance durant la deuxième demi-finale de la sélection nationale ukrainienne ce samedi, en espérant rejoindre la finale !
Les dernières actualités - Ukraine
Eurovision 2017 UKRAINE 2019 : Retrait de l\'Eurovision 2019
© 
Ukraine
Les réseaux sociaux


Les événements futurs
30/08
Eurovision 2020 :
Annonce de la ville hôte
01/09
Irlande Junior 2019 :
1er quart-de-finale
03/09
Pays de Galles Junior 2019 :
1er prime d'auditions
08/09
Pologne Junior 2019 :
1re demi-finale
08/09
Irlande Junior 2019 :
2e quart-de-finale
10/09
Pays de Galles Junior 2019 :
2e prime d'auditions
15/09
Pologne Junior 2019 :
2e demi-finale
15/09
Irlande Junior 2019 :
3e quart-de-finale
17/09
Pays de Galles Junior 2019 :
Demi-finale

© Eurovision-fr.net - 1999-2019 - mentions légales