Les actualités - Eurovision - Finlande
Interview : FINLANDE 2017 - Cinq minutes avec Knucklebone Oscar et les Shangri-La Rubies
Imprimer  
Publié le 24 Janvier 17 à 19h25  / Modifié le 24 Janvier 2017 à 19h29  Par Mathias
La sélection nationale finlandaise est pleine de candidats hauts en couleur. Et aujourd'hui, c'est l'un d'eux qui est interviewé !

Rencontrez Oscar Knucklebone et les Shangri-La Rubies !
English version right here!

Récapitulons. Il y a Oscar, et il y a les Shangri-La Rubies. Et au sein des Rubies, on trouve TurrrboCherry et Tinker Bell. Comment avez-vous monté une telle équipe ?


Nous sommes une équipe assez bizarre, puisque nous venons d'angles du showbiz assez différents. Et peut-être que c'est en fait pourquoi nous sommes si uniques et intéressants. Knucklebone Oscar est un monstre du rock'n'show avec plus de 20 de carrière à son actif, à jouer et enregistrer du rock'n'roll et du blues old school partout dans le monde. L'une de ses marques de fabrique est un live show rempli de folie et de too much avec beaucoup de solos de guitare et de n'importe quoi. Les Shangri-La Rubies sont un duo burlesque très réputé, avec une réputation toute aussi impressionnante, et de l'expérience quand il s'agit de produire des performances burlesques visuellement étourdissantes et divertissantes. A la base, nous nous sommes réunis pour composer un show burlesque et rhythm'n'blues, un peu old school et comprenant un groupe, qui déchire. Nous aimons tous, et vivons pour nous produire et divertir, à pleine puissance et en live. Quelques twists du destin et un peu de chance nous ont jetés dans la sélection nationale finlandaise, puisque qu'elle contient spectacle, amusement et musique. Et nous y sommes, prêts à rocker !

Et quelle est l'inspiration de votre Caveman ? Comment une combinaison telle que la vôtre finit-elle à l'Eurovision ?


L'inspiration initiale vient du groove des vieilles chansons funk des années 70. A partir de là, la chanson s'est développée pour devenir ce qu'elle est aujourd'hui : du rock'n'roll à pleine vitesse. Notre son est un peu différents en live, un peu plus vintage mais ancré dans la même musique old school des années 50, 60 et 70 avec des instruments en direct et un groupe.
Knucklebone Oscar a sorti beaucoup de disques, du blues jusqu'au garage rock plein d'énergie, et cette chanson en est une bonne représentation. Mais tout de même, cela reste un son assez nouveau. C'est plus « produit », mais d'une bonne façon.

Oscar : Bon, le Concours Eurovision de la Chanson n'est pas normalement le chemin ou l'esthétique de Knucklebone Oscar, pour être honnête. Mais c'est une belle compétition qui élargit tout le temps ses limites musicales. On ne le considère pas comme un concours rock'n'roll. Mais pourquoi pas ! Il peut l'être aussi ! Rappelez-vous du monstre Lordi, qui a gagné le tout il y a 10 ans avec une chanson hard rock. J'ai aussi apprécié Pertti Kurikan Nimipäivät d'il y a deux ans. Peut-être pas ma chanson favorite du tout, mais un super moyen de montrer que tout le monde peut concourir, même le punk rock ! Et tu peux, et tu as le droit d'être différent. C'est une bonne façon d'obtenir l'attention du public. L'UMK est une bonne compétition, et elle change tout le temps, elle est améliorée à chaque fois. La Finlande galère un peu avec ses résultats à l'Eurovision mais ce n'est pas nouveau. C'est malheureusement une histoire assez courante, peut-être que nous sommes juste un peu bizarres et étranges, au final.

The Rubies : Nous aimons l'Eurovision, et nous avons toujours été de grandes fans ! C'était une tradition de regarder le show avec nos familles quand nous étions petites, et on a continué à suivre tout ça une fois adultes. Pendant les années où l'on avait seulement le droit de chanter dans la langue nationale de notre pays, c'était souvent cité comme la raison des mauvais résultats de la Finlande. Je ne pense plus que cela puisse compter, puisqu'il y a eu des vainqueurs, ces dernières années, qui ont chanté dans leur propre langue. Peut-être qu'il n'y pas assez de Finlandais ou d'alliés vivant à l'étranger qui donnent leur vote aux candidats finlandais, ou peut-être, comme le disait Oscar, nous sommes juste tous un peu bizarres. La contribution préférée de TurrrboCherry est celle de Viktor Klimenko (qui a obtenu 0 points en 1965) et sur les dernières années, Softengine. Lordi, bien sûr, est légendaire.



Quel genre de musique vous inspire ?


Oscar: J'écoute majoritairement de la musique plus anciennes, de décennies passées. En général, du blues Américain, du rhythm'n'blues, du rock'n'roll, de la soul, du funk et du gospel.
Mes favoris finlandais sont le chanteur Olavi Virta et le groupe rock Hurriganes. Autrement, j'aime Jimi Hendrix, Little Richard, James Brown, The Sonics, Muddy Waters, Screaming Jay Hawkins, Jimmy Castor Bunch et Dr John.

TurrrboCherry : J'aime une large variété de musiques, plutôt des années 60 ou 70, mais aussi des choses plus modernes, en fonction de mon humeur. J'aime déterrer des trucs vieux, obscurs et kitschs comme des versions Bongo d'Apache, par exemple, à apprécier avec un martini dans la main. Led Zeppelin et Les Baxter sont mes choix favoris si je dois en choisir seulement deux. Mon artiste finlandais favori est Badding.
Tinker Bell : Mes goûts musicaux vont du worldbeat au vieux goth'n'roll d'avant-garde, en passant par le punk folk, on couvre donc un spectre assez large. Et je suis vraiment mauvaise pour nommer juste une ou deux choses de quoi que ce soit !

Dans l'ensemble, l'industrie musicale en Finlande marche comme elle marcherait n'importe où. Les mécanismes sont les mêmes partout. La Finlande, à elle seule, est un marché relativement petit, alors nous devons tous pointer notre nez en dehors de nos frontières. Ou véritable percer ici en Finlande, avec des chansons en finnois.

Avez-vous un quelconque lien avec la France ? Et un message à partager ?


Oscar: Je parle bien le français puisque j'ai étudié durant de nombreuses années à l’École franco-finlandaise d'Helsinki. J'adore la France, et j'ai vécu à Paris, dans le Quartier Latin, pour un an quand j'en avais 17. De plus, un ami, un guitariste français, a joué pour le groupe de Knucklebone Oscar quand il vivait à Helsinki.
TurrrboCherry: J'ai étudié le français à l'école, et j'ai passé un été à Saint-Malo quand j'avais 17 ans. Mais j'ai bien peur que mon français soit un peu rouillé désormais. Nous ne nous sommes jamais produites en France, et on espère pouvoir le faire dans un futur proche !

Et... il y a tellement de choses qui vont mal dans le monde de nos jours que nous n'allons même pas commencer. Nous aimerions juste dire que rien ne peut enlever la joie de la musique, le pouvoir qu'elle contient et la possibilité que tout le monde puisse l'apprécier.



Oscar, TurrrboCherry, Tinker Bell, merci beaucoup pour cette interview, et merci d'être vous ! Ils vont essayer de représenter la Finlande à l'Eurovision 2017, en participant à l'UMK ce samedi.
Les dernières actualités - Finlande
Eurovision 2017 FINLANDE 2019 : Darude à Tel Aviv
© JIRINA
Finlande
Les réseaux sociaux


Les événements futurs
30/08
Eurovision 2020 :
Annonce de la ville hôte
01/09
Irlande Junior 2019 :
1er quart-de-finale
03/09
Pays de Galles Junior 2019 :
1er prime d'auditions
08/09
Pologne Junior 2019 :
1re demi-finale
08/09
Irlande Junior 2019 :
2e quart-de-finale
10/09
Pays de Galles Junior 2019 :
2e prime d'auditions
15/09
Pologne Junior 2019 :
2e demi-finale
15/09
Irlande Junior 2019 :
3e quart-de-finale
17/09
Pays de Galles Junior 2019 :
Demi-finale

© Eurovision-fr.net - 1999-2019 - mentions légales