EUROVISION 2019 : Répétitions du Dimanche 5 Mai 2019
Publié le 05 Mai 19 à 09h46 / Modifié le 05 Mai 2019 à 16h47 Par DRS2G
Ce Dimanche 5 Mai 2019 se poursuivent les répétitions à huis clos dans le cadre de l'Eurovision 2019, avec les premiers pas sur scène de favoris et de sérieux outsiders pour la victoire finale dans 2 semaines.

Ce sont les pays de la 2nde moitié de la 1ère demi-finale du Mardi 14 Mai 2019 qui se produisent aujourd'hui.


10. BELGIQUE : Eliot - "Wake Up"


La prestation scénique d'Eliot reprend celle optée lors de sa performance à The Voice Belgique avec la présence de tambours (2 moyens à gauche, et une un peu plus grosse à droite) sur la scène principale.

Eliot arbore une tenue noire mais surmontée de gros motifs rouge fluo/orange. Il est accompagné de 2 percussionnistes : une fille et un garçon.

Le fond vidéo est quasi similaire à celle présentée lors des pré-parties (Amsterdam, Madrid) ou à The Voice Belgique : des buildings urbains réalisés avec des barres fluo rouges et bleues.

Vocalement au point, regard appuyé à la caméra. Convaincant, avec des progrès réalisés depuis ses 1ères prestations en Mars.




11. GÉORGIE : Oto Nemsadze - "Keep on Going"


Oto est accompagné de 5 choristes (dont le chanteur des Iriao, les représentants géorgiens à l'Eurovision 2018) positionnés au début à l'arrière droite de la scène principale. Les 6 protagonistes sont habillés de noir.

Oto évolue sur un pont surmontant une rivière, elle même dominant en avant une montagne, teintée de bleue au début.
La prestation débute sur le fond vidéo principal par un électrocardiogramme rouge puis des personnes ombrées de noir sur fond bleu avançant avec détermination.
Lors des refrains, la montagne est entourée de barbelés tournoyant sur le fond vidéo.

Lors du pont avant le dernier refrain, la scène se teinte de rouge, la montagne s'enflamme, les choristes avancent d'un seul homme vers Oto, des colonnes de fumée et du feu apparaissent sur les côtés de la scène.
La prestation s'achève avec une franche poignée de mains de 2 hommes âgés sur le fond vidéo, dans des teintes orangées, et des boules de feu jaillissant sur les côtés de la scène.

Interprétation puissante du dernier lauréat en date de la version géorgienne de Nouvelle Star.




12. AUSTRALIE : Kate Miller-Heidke - "Zero Gravity"


Le fond vidéo représente une voie lactée dans des teintes bleues et roses.
Kate habillée d'une robe blanche dentelée avec une couronne faites de pics et de diamants et 2 acrobates à ses côtés habillées de bleu foncé sont sur des poteaux amovibles plusieurs mètres au-dessus du sol (ce même poteau sur lequel évoluait l'acrobate accompagnant Kate lors de la Finale Australia Decides)

A été incrustée en vidéo en bas du rendu TV une Terre qui tourne avec ses nuages, ses océans et ses continents.

Comme lors de la finale nationale, les acrobates se balancent de gauche à droite.




13. ISLANDE : Hatari - "Hatrið mun sigra"


Sur la scène principale a été disposée une sphère d'acier (le logo du groupe) dans lequel évolue le danseur du groupe et au-dessus duquel Einar le percussionniste matraque cette structure avec des fouets, une dans chaque main.
Sur les côtés de la sphère les 2 danseuses habillées de blanc.

Le screameur Matthias débute sa prestation au milieu de la scène principale au pied de la sphère, l'autre chanteur, Klemen, haut blanc, pantalon de latex noir, est au début allongé au niveau des escaliers de droite avant de se diriger peu à peu sur la scène principale où il entame son 1er refrain.

Au 2nd couplet, le danseur sort de sa sphère et rejoint Matthias qui a bougé entre temps sur la gauche de la scène.

Scène aux teintes rouges, groupe habillé de latex noir hormis les touches de blanc chez les danseuses et Klemen.
Colonnes de flammes par intermittences durant tout le morceau.




14. ESTONIE : Victor Crone - "Storm"


Prestation similaire en tous points à celle effectuée lors de l'Eesti Laul 2019, y compris la séquence vidéo préenregistrée avec les trucages vidéos (pour la 1ère répétition, celle-ci a été effectuée avec l'artiste ayant fait la répétition stand-in estonienne en amont de la quinzaine Eurovision fin avril).

Seules différences : Victor Crone évolue seul sur scène et le fond vidéo débute et s'achève avec des teintes orangées avant de retrouver tout le reste de la prestation les nuances bleutées et grises de la tempête.

Contrairement aux autres répétitions ce Dimanche, pas d'applaudissements de la part du Centre de Presse à l'issue de la 1ère répétition estonienne.

Victor Crone profite de cette 1ère séances de répétitions pour tourner sa séquence préenregistrée.
Le fond vidéo s'est paré de vert à l'occasion.
Il faudra ensuite tourner la séquence avec le public pour que le passage préenregistré soit complet.




15. PORTUGAL : Conan Osíris - "Telemóveis"


La grande différence par rapport à la Finale du Festival Da Canção vient dans les tenues de scène : Conan et son danseur sont habillés de vert et ne portent plus leurs gants dorés. Reste tout de même autour du visage de Conan son masque d'or.

La scène est aux teintes rouges tout le long du morceau.




16. GRÈCE : Katerine Duska - "Better Love"


Sur scène a été disposé un petit décor rose aux accents orientaux.

Katerine est habillée d'une tenue constituée d'une veste blanche et d'une robe en dentelle laissant entrevoir ses jambes. Elle est accompagnée sur scène de 3 danseuses-choristes au tutu jaune dotée d'ailes de la même couleur et de 2 fleurettistes tenant leur arme dans chacune de leurs mains.

Les 6 protagonistes débutent le morceau regroupées dans le petit décor.
Les escrimeuses effectuent leurs pointes avec des mouvements de ballerine.
Les danseuses lèvent et baissent leurs bras au gré du morceau, surtout lors des refrains.

Au 2nd couplet, une des danseuses amènent sur scène un gros ballon représentant un soleil, levé à bouts de bras, avant d'être lancé dans le public.

Avant le pont, le décor se retourne et laisse entrevoir un côté complètement fleuri.
La fleur de nénuphar est d'ailleurs l'élément prépondérant du fond vidéo, dans des teintes roses et blanches par intermittences.
A la fin, les fleurettistes déploient sur les côtés du décor fleuri des rubans de gymnaste.




17. SAINT-MARIN : Serhat - "Say Na Na Na"


Sur scène a été installé un petit podium rectangulaire illuminé de LEDs, qui prendront différentes couleurs vives.

Serhat est accompagné sur scène de 5 jeunes gens : 3 chanteuses/choristes et 2 danseurs. Tous 6 sont habillés de blanc.
Le représentant de Saint-Marin se produit intégralement sur le podium.
Les 5 autres protagonistes débutent la prestation en formant un petit cercle et dansant au pied du podium.
Au 1er couplet, les 2 danseurs empruntent les escaliers de gauche, les chanteuses ceux de droite.

Les danseurs vont se produire aux côtés de Serhat sur les refrains, et déploieront des porte-voix jaunes bordés de LEDs lors du pont et du dernier refrain, là où les choristes interpréteront le dernier refrain au pied du podium rectangulaire.

Les paroles de la chanson et les "Na Na Na" apparaissent sous formes de différents styles sur le fond vidéo principal, mais avec des contours fluo et colorés.

Prestation haute en couleurs et divertissante.

© Eurovision-fr.net - 1999-2019 - mentions légales