Interview : UKRAINE 2017 - Cinq minutes avec Panivalkova
Publié le 08 Février 17 à 20h09 / Modifié le 08 Février 2017 à 20h10 Par Mathias
L'interview ukrainienne d'aujourd'hui est très spéciale. Nous avons la chance de rencontrer un trio fait de trois chanteuses, influencées par une espèce de divinité.

Laissez les filles de Panivalkova donner libre cours à leurs pensées.
And the interview is available in English here!

Salut! Avant tout, pourriez-vous nous expliquer qui vous êtes?


Panivalkova est un trio féminin et ukrainien qui travaille dans un style de “minimalisme sensible”. Panivalkova est aussi le concept d'une femme parfaite qui illustre les meilleurs qualités de chacun de nos caractères. Nous croyons en elle comme en une grande idée de bonté, en un pouvoir d'amour et en une pure force créative qui nous guide. C'est Panivalkova qui fait la musique et toutes les chansons, nous ne faisons que les jouer. C'est elle le boss.

Et comment une telle équipe en arrive-t-elle à viser l'Eurovision ?


Panivalkova nous a dit de participer à l'Eurovision cette année, alors comme vous le comprenez nous n'avons pas eu le choix. Nous avons beaucoup aimé la prestation de Jamala, elle est parfaite :))
Notre chanson pour la sélection nationale, qui s'appelle Dokuchayu (Je t'embête) est une mélodie résolument shamanique, un sort d'amour, un tourbillon émotionnel. L'âme du chanteur se tient sur scène alors qu'une toile blanche sur laquelle l'amour, la haine, la passion, la déception et la souffrance sont des pulsions lourdes et éclatantes. C'est alors que toutes les couleurs se mélangent, et comme cela se passe dans les relations entre les gens, les émotions pures et la clarté d'esprit rencontrent la jalousie et l'amertume. L'histoire de Dokuchayu est un récit d'affection pour ceux que l'on aime et cette addiction qui fait souffrir. Dans la fin, heureuse, nos héros trouvent le courage de prendre une décision et de se débarrasser de leurs illusions.
Nous présenterons la chanson le jour de la demi-finale.



Et qu'est ce qu'on écoute chez Panivalkova ?


Panivalkova écoute Lenny Kravitz, Michael Kiwanuka, George Harrison, The Head and the Heart, Avishai Cohen, Queen, The Beatles, Solange, Anderson Paak, Nina Simone, Ella Fitzgerald.
Et pour les ukrainiens : Jamala, Esthetic Education, Dakhabrakha, Marianna Sadovska, Tik Tu, Stoned Jesus, Latexfauna, Vivienne Mort, ЕЁ.

Après la Révolution, la situation de la musique ukrainienne a beaucoup changé : de nouveaux endroits, de nouveaux clubs ont ouvert, les festivals sont devenus plus amicaux avec les musiciens ukrainiens (avant cela, c'est plutôt les musiciens russes qui étaient en tête d'affiche), beaucoup de jeunes musiciens ukrainiens ont commencé à faire de la musique à leur façon sans copier des groupes des Etats-Unis, de l'Europe et de Russie. L'industrie de la musique pop ukrainienne marche par contre toujours de façon un peu archaïque – c'est très rare de pouvoir voir passer les clips de jeunes groupes ukrainiens à la télévision ou d'entendre leurs chansons à la radio.
A cause de la nouvelle loi sur la musique ukrainienne à la radio et à la TV (la majorité de leur contenu doit être en ukrainien), les maisons de disques choisissent les mêmes artistes célèbres et jouent leurs chansons tout le temps, mêmes les plus anciennes.

Mais vous chantez en français parfois ! Pourquoi donc ?


Ira Luzina est connectée à la France à travers sa maman qui est marié à un peintre français, Jean Avy, et qui vit à Versailles. Nous n'avons jamais choisi de chanter en français, mais c'est juste arrivé, comme ça. En travaillant ensemble, nous ne choisissons pas les langues, mais nous suivons l'idée de nos nouvelles chansons. Cette idée nous dit toujours quel langue devrait être utilisée, et du coup nous avons des chansons en anglais, en ukrainien, en français, en russe et même de la poésie cubaine.

Rien ne peut exaspérer Panivalkova, elle est la Muse et l'Être Supérieur. Elle est tolérante envers les faiblesses et les prouesses de l'être humain. Elle est ici pour faire un monde meilleur rempli d'amour.



Panivalkova (les chanteuses) et Panivalkova (la déesse), merci beaucoup pour cette interview ! En tant que candidates de la deuxième demi-finale ukrainienne, elles chanteront toutes ensemble leur chanson Dokuchaya ce samedi !
© Eurovision-fr.net - 1999-2019 - mentions légales