Concours Eurovision de la Chanson 1980

Marlous Fluitsma

25e Concours Eurovision de la Chanson 1980
19 avril 1980 au Nederlands Congresgebouw à La Haye aux Pays-Bas
Présenté par Marlous Fluitsma

Présentation
Après une seconde victoire consécutive, Israël ne souhaitait pas organiser à nouveau le Concours. La Télévision Néerlandaise s'est donc portée volontaire pour cette organisation. Le lieu était à nouveau le Nederlands Congresgebouw à La Haye qui avait accueilli l'Eurovision en 1976. La date, le 19 avril était le jour des Pâques juives, à l'annonce de cette date Israël se retira de la compétition pour la première fois et ceci juste après avoir eu deux grands succès dans le Festival, c'est d'ailleurs la première et dernière fois qu'un pays vainqueur ne remettait pas son titre en jeu l'année suivante. Monaco également se retira définitivement du Concours son absence dura près de 25 ans, la Turquie revenait et un nouveau pays également : le Maroc, le nombre de pays était donc inchangé par rapport à 1979. La présentatrice était Marlous Fluitsma, actrice de télévision, cinéma et théâtre et donna la bienvenue en néerlandais uniquement. Le décor encore une fois imaginé par Roland De Groof et ses chers mobiles. Pendant le film d'introduction, la Télévision Néerlandaise rappela que nous fêtions cette année le jubilé d'argent de l'Eurovision. Le chiffre 25 émargea des eaux de la mer sur la musique de l'orchestre.

Cette fois il n'y eut pas de cartes postales avant les participants, chaque pays avait dû déléguer un présentateur ou une présentatrice qui dans la langue de la chanson devait la présenter en direct sur la scène pendant quelques minutes.
Seule l'hôtesse Irlandaise exécuta sa présentation en Irlandais alors que l'artiste allait chanter en anglais.
Autriche
Nederlands Congresgebouw à La Haye aux Pays-Bas   Blue Danube (Autriche)
Nederlands Congresgebouw à La Haye aux Pays-Bas   Blue Danube (Autriche)

Le rideau s'ouvrait sur la chanson Autrichienne et son texte qui rappelait les noms de musiciens illustres au travers les siècles.
Tu es Liszt, Chopin, Debussy, Couperin.... Tu es musique le titre légèrement rythmé était interprété par un jeune groupe qui avait pris le nom d'un fleuve si bien mis en musique par Johann Strauss.
Turquie
La Turquie était très remarquée. Pour la première fois elle jouait à 100% la carte de l'orientalisme et en pleine crise économique en Europe due aux chocs pétroliers, l'artiste Ajda Pekkan faisait les louanges de l'or noir, sur un rythme baroque. Une bonne prestation, la chanson mettant bien en valeur la voix de la chanteuse turque. Encore aujourd'hui cette chanson est considérée comme très en avance sur son temps par son style musical.
Ajda Pekkan (Turquie)   Choristes orientales (Turquie)
Ajda Pekkan et ses choristes orientales (Turquie)
Grèce
Anna VISHY (Grèce)Une artiste Chypriote défendait les couleurs de la Grèce, Anna Vishy accompagnée du groupe qui s'était classé 2e dans la finale grecque cette année là. Anna souhaitait nous entraîner dans un tour d'Europe en auto-stop. Là aussi le rythme local, le sirtaki, était au programme.
Luxembourg
Première chanson dans ce concours du duo d'auteurs/compositeurs allemands Ralph Siegel et Bernd Meinunger, qui représentait le Luxembourg. Le Papa Pingouin contait les états d'âmes d'un pingouin qui voulait lui aussi voyager et visiter le monde. Mais c'est bien connu, les ailes des pingouins ça ne sert plus à rien. La chanson était interprétée par un duo de deux jeunes jumelles françaises, Sophie & Magali, qui ont bien fait parler d'elles dans notre pays après ce passage à l'Eurovision. Malheureusement ce duo connaîtra une fin tragique quelques années plus tard.

Cette chanson connut un grand succès dans l'héxagone, le single se vendant par million, elle ne se classa que 9e à l'Eurovision et revint plus de 25 ans après dans les charts français interprétée par Pigloo. Le clip de cette reprise se déclina en dessin animé et Pigloo fût N°1 des ventes pendant plusieurs semaines.
Sophie & Magali (Luxembourg)   Sophie & Magali (Luxembourg)
Sophie & Magali et le Papa Pingouin
Maroc, Italie, Danemark, Suède
Le Maroc faisait donc sa première apparition dans le Concert Européen. Pour la première fois les habitués du Concours allait entendre une chanson en langue arabe. Un message d'amour, chanson de paix et de bonnes volontés par Samira Ben Saïd toujours très célèbre dans les pays nord africain. Ce pays n'avait fait que profiter de l'absence d'Israël pour participer, et c'est encore aujourd'hui la seule et unique participation du Maroc à l'Eurovision.

Deux ballades allaient ensuite se succéder, la première pour l'Italie dans un genre californien, interprétée par Alan Sorrenti. La seconde pour le Danemark dans un genre très germanique délivrée par Bamses et ses amis en danois Bamses Venner.
Pour la Suède c'était plutôt le genre rock qui avait été retenu. Tomas Ledin s'était souvent présenté aux Melodi Festival et cette année là arrivait enfin sur la scène de l'Eurovision. Dans la foulée de sa participation, il sortit aussi un album produit par le groupe ABBA.
Bamses (Danemark)   Tomas Ledin (Suède)
Bamses (Danemark)   Tomas Ledin (Suède)
Suisse, Finlande, Norvège
Paola l'artiste qui représentait la Suisse avait déjà représenté la confédération en 1969 avec une chanson en allemand. Cette fois, en français, elle nous parle du Cinéma de son enfance. L'artiste finlandais, Vesa Matti Loiri, nous parle de sa passion pour sa flûte en s'accompagnant lui même de son instrument favori.
Paola (Suisse)   Sverre Kjelsberg & Mattis Hætta (Norvège)
Paola (Suisse)   Sverre Kjelsberg & Mattis Hætta (Norvège)

La chanson de la Norvège était régionaliste en 1980. Elle défendait par la voix de Sverre Kjelsberg, les intérêts de la communauté Lappone en rappelant que ce peuple avait manifesté pacifiquement devant le parlement Norvégien pour la défense de ses droits. Le duo d'interprètes comprenait un chanteur en costume traditionnel lappon, Mattis Hætta, chantant le "Joik" un chant traditionnel Lappon.
Allemagne
Deuxième chanson dans cette édition du concours du duo d'auteurs/compositeurs allemands Ralph Siegel et Bernd Meinunger et représentant cette fois l'Allemagne pour la deuxième année consécutive. Theater faisait l'apologie des acteurs dont la profession est de faire rire même s'ils sont tristes.
Par cette chanson nous pouvions saluer le retour à l'Eurovision de Katja Ebstein qui avait apporté de bons classements à l'Allemagne en 1970/1971. Des concurrents sérieux pour le verdict final.
Katja Ebstein (Allemagne)   Katja Ebstein (Allemagne)
Katja Ebstein (Allemagne)
Royaume-Uni
Sur cette même scène le groupe Britannique Brotherhood Of Man avait gagné quatre ans plus tôt. C'est donc en toute confiance que le groupe Prima Donna représentait le Royaume-Uni dans une interprétation très approchante de ce précédent succès. Le sujet de leur chanson était également l'amour tout en romantisme. Ils étaient favoris.
Prima Donna (Royaume-Uni)   Prima Donna (Royaume-Uni)
Prima Donna (Royaume-Uni)
Portugal, Pays-Bas
José Cid marquera son passage de ce grand amour chanté sur un rythme entraînant. Le refrain de la chanson était d'ailleurs répété en plusieurs langues "adio, adieu, auf wiedersehen, good bye". José fût pendant de nombreuses années celui qui apporta son meilleur classement au Portugal.

Nos hôtes présentait une très belle chanson sur Amsterdam où les amants du monde viennent pour s'aimer. Maggie Mac Neal l'auteur et interprète de la chanson n'est autre que la moitié féminine du duo Mouth & Mac Neal qui représenta avec succès les Pays-Bas en 1974.
Jose Cid (Portugal)   Maggie Mac Neal (Pays-Bas)
Jose Cid (Portugal)   Maggie Mac Neal (Pays-Bas)
France
Evelyne Dheliat qui ne faisait pas encore la météo, présentait ensuite la chanson Française. Elle insista sur le fait que c'était la première fois que la France était représentée par un groupe. La chanson appelait à faire la fête, oublier les soucis de la vie pour se laisser aller à la danse et au carnaval.
Le groupe Profil, formé pour l'Eurovision, ne fît ensuite plus parler de lui.
Profil (France)   Profil (France)
Profil (France)
Irlande
Johnny Logan offrît ensuite une ballade magistrale sur le thème de la solitude et de l'amour perdu. Il était très ému l'artiste Irlandais, on pouvait voir qu'il tremblait en chantant. Il était accompagné sur scène par un saxophoniste et quelques choristes. Sa chanson apparaissait alors comme le favori le mieux placé pour l'emporter.
Johnny Logan (Irlande)   Johnny Logan (Irlande)
Johnny Logan (Irlande)
Espagne, Belgique
Après le succès de la chanson Espagnole l'année précédente, nous avions aussi pour ce pays un groupe de trois interprètes. Ils chantaient la rupture amoureuse et elle l'implorait de rester une nuit de plus. Un bon titre, mais la concurrence était rude.
Trigo Limpio (Espagne)   Telex (Belgique)
Trigo Limpio (Espagne)   Telex (Belgique)

La dernière chanson de ce concours était en Français, interprétée par le groupe belge Telex. Ils étaient à la pointe de l'innovation en présentant une musique entièrement réalisée sur ordinateur, qu'ils jouaient en direct sur scène, une première pour l'époque. La chanson faisait l'apologie de ... l'Eurovision. Le chanteur principal du groupe prenant des photos sur scène, symbolisant le strass du Concours.
Entracte, vote
Pendant l'entracte, un groupe des Antilles Néerlandaises joua quelques morceaux au rythme ensoleillé, et un journaliste de la Télévision Néerlandaise interrogea les principaux favoris du Concours dans les coulisses.
Dutch Rhythm Steel And Showband & Lee Jackson Dancers   Dutch Rhythm Steel And Showband & Lee Jackson Dancers
Dutch Rhythm Steel And Showband & Lee Jackson Dancers

Une légère modification fût apporté à la présentation des votes. Les porte paroles devaient maintenant donner leurs points dans l'ordre croissant (de 1 à 12) des notes et non plus dans l'ordre de passage des chansons.

Marlous présenta ensuite le vote, en utilisant des postes téléphoniques différents pour chaque pays. Quelques surprises et sourires dans le vote lorsque notamment le Maroc offrit sa note maximale à la Turquie et sa chanson orientale.
Résultats
Au début du vote ce sont les Pays-Bas qui étaient en tête, rejoint par l'Irlande qui finalement remporta le trophée. L'Allemagne qu'on aurait pensé plus dangereuse ne géna pas la progression de Johnny Logan en se classant 2e et le Royaume-Uni 3e sur la fin du vote. Le concours se termina par la réunion des artistes sur la scène pour féliciter le vainqueur. Johnny Logan offrait à l'Irlande sa 2e victoire, et pour cet anniversaire, la 25e édition, c'est Monsieur Marcel Bezençon, le créateur du Concours Eurovision de la Chanson, qui remis lui même son Prix à l'interprète de "What's another year". Il connut le succès dans les îles britanniques et dans plusieurs pays d'Europe (Allemagne et Scandinavie principalement).
Victoire de Johnny Logan & Shay Healy (Irlande)   Victoire de Johnny Logan & Shay Healy (Irlande)
Victoire de Johnny Logan & Shay Healy (Irlande)
© Eurovision-fr.net - 1999-2013 - mentions légales