Concours Eurovision de la Chanson 1978

Denise Fabre et Léon Zitrone

23e Concours Eurovision de la Chanson 1978
24 avril 1978 au Palais Des Congrès à Paris en France
Présenté par Denise Fabre et Léon Zitrone

Présentation
Paris, ville merveilleuse aux yeux des étrangers, n'avait encore jamais reçu l'Eurovision. Pour cette troisième organisation française, TF1 plaça bien sur l'événement dans la capitale au Palais Des Congrès, le 24 avril.

Du fait du retour de la Turquie et du Danemark absent depuis dix ans, le Concours battait un record en atteignant 20 participants. Pour la présentation deux grandes vedettes du paysage audiovisuel français : Denise Fabre et Léon Zitrone. Denise, speakerine et présentatrice de différentes émissions de variétés est toujours aujourd'hui très chère au cœur des français. Léon Zitrone journaliste émérite, on ne comptait déjà plus le nombre de journaux télévisés présentés, de courses hippiques commentées. Léon était également le commentateur attitré des cérémonies princières. Un grand nombre de chefs d'état ont répondu à ses entrevues. Il était également connu pour le nombre de langues étrangères qu'il pratiquait couramment. C'était la première fois que le Concours avait deux présentateurs.

L'émission commença le long de la Seine dans Paris, ce film de présentation se termina sur la plus belle avenue du monde les Champs Élysée avec dans le fond très lentement l'image de la scène de l'Eurovision qui apparaissait.

Le décor très simple, une grande scène, sur laquelle avait pris place l'orchestre dans une sorte de cuillère tournante, en fait c'était supposé représenté un bateau à l'image du blason de Paris. Il y eut d'abord l'entrée de Denise Fabre qui accueillit les téléspectateurs en français et annonça l'arrivée de Léon Zitrone. Celui-ci entra sur scène en disant bonsoir dans une multitude de langues et enchaîna par des vœux de bienvenue en Anglais.

Le Concours allait commencer, en guise de présentation avant chaque chanson des caméras dans les coulisses montraient les artistes sur le chemin des loges vers la scène.
Irlande, Norvège, Italie
La première chanson comme l'année précédente venait d'Irlande et de cet artiste né pour chanter.

La Norvège jouait en deuxième position et "Mil etter mil" allait marquer son histoire par le premier zéro point de ce système de vote. Jahn Teigen que nous retrouverons quelques années plus tard à l'Eurovision, est devenu célèbre dans son pays à cause de ce score.
Jahn Teigen   Ricci E Poveri
Jahn Teigen (Norvège)   Ricci E Poveri (Italie)

Le célèbre groupe italien Ricci E Poveri était présent pour représenter leur pays.
France, Espagne
Joël Prévost   José Velez
Joël Prévost (France)   José Velez (Espagne)

La chanson française assez moyenne, ni l'artiste ni la chanson ne furent connus.

L'Espagne parmi les favorites avec les mêmes auteurs compositeurs qui avaient remporté la compétition dix ans plus tôt avec "La, La, La". Cette fois l'artiste José Velez invite sa belle à danser en français dans le refrain.
Belgique, Allemagne, Grèce
La Belgique avait choisi pour la deuxième fois Jean Vallée. Sa chanson qui décrivait l'amour quand on l'a, avait sans nul doute les faveurs du public dans la salle.

Ireen SHEER également pour la deuxième fois parmi les candidats pour l'Allemagne, dans un titre disco.

La Grèce favorite à nouveau avec une chanson sur un personnage célèbre dans le monde entier : Charlie Chaplin. L'artiste grec, Tania Tsanaclidou, interpréta son titre revêtue du costume si célèbre de Charlot.
Jean Vallée   Tania Tsanaclidou
Jean VALLÉE (Belgique)   Tania TSANACLIDOU ou CHARLOT ? (Grèce)
Luxembourg, Israël, Suède
Le Luxembourg comptait aussi parmi les favoris pour un bon classement, le duo féminin d'origine espagnole, Baccara, disait dans sa chanson en clin d'œil à ses hôtes, que l'amour est une spécialité bien française. Baccara connaîtra d'autres succès comme "Yes sir, I can boogie". Ce duo marqua les années disco.

Une légende veut que la chanson présentée ici par Israël n'aurait gagné la finale de sélection dans son pays qu'à la faveur d'une erreur sur le tableau d'affichage. En tous cas le groupe hébreu, donna une interprétation joyeuse et dynamique de sa chanson avec la seule femme chef d'orchestre de la soirée. La chanson "A-ba-ni-bi" signifie "Je" dans un langage propre aux enfants israéliens à cette époque, la phrase complète dans la chanson est "Je t'aime".
Baccara (Luxembourg)   Izhar Cohen & Alphabeta (Israël)
Baccara vous pose une question :
"Parlez-Vous Français ?" (Luxembourg)
  Izhar Cohen & Alphabeta (Israël)

Le concours se termina par la chanson suédoise, l'artiste, Björn Skifs, avait cru qu'il pourrait chanter sa chanson en anglais sur la scène du Palais des Congrès. Il dut rapidement réapprendre les paroles dans sa langue natale et sur l'interprétation en direct il chanta sur un passage des mots imaginaires ressemblant à du suédois car il ne se souvenait plus de son texte.
Entracte, vote
Encore une fois pendant l'entracte ce sont des musiciens de jazz qui donnèrent quelques morceaux.

Des changements du coté du scrutateur, Clifford Brown prit sa retraite et c'est Frank Naef qui lui succéda à compter de cette année. De nationalité Suisse ce nouvel arbitre marquera de sa présence et de ses interventions toujours empreintes de charme le Concours.
Résultats
Le système de vote rigoureusement identique, donna rapidement l'avantage à la chanson Israélienne. Événement sans précédent, un pays non européen gagnait l'Eurovision. En deuxième position la Belgique qui atteignait là son meilleur classement et troisième la France.

Le Concours se termina par la remise des prix par le Président de TF1 et Marie Myriam bien sur.
© Eurovision-fr.net - 1999-2013 - mentions légales