Concours Eurovision de la Chanson 1976

Corry Brokken

21e Concours Eurovision de la Chanson 1976
3 avril 1976 au Nederlands Congresgebouw à La Haye aux Pays-Bas
Présenté par Corry Brokken

Présentation
Saint ErikmässanPour ce troisième concours organisé aux Pays-Bas la NOS choisit la deuxième ville du royaume, et son palais des congrès Nederlands Congresgebouw, le 3 avril. La Suède, Malte et la Turquie ne participaient pas cette année, la Grèce et l'Autriche reviennent, le nombre de participants est de 18. Pour présenter l'émission, une personnalité connue à l'Eurovision : Corry Brokken. C'était en effet la première gagnante pour les Pays-Bas en 1957, elle fût également la représentante de son pays en 1956 et 1958. Pour cette soirée elle avait laissé ses livres de lois et sa robe d'avocate au vestiaire. Roland De Groof pour la deuxième fois était responsable du décor. Des panneaux mobiles en fond de scène, dont l'assemblage à chaque chanson formait des dessins différents.C'est dans ce pays qu'étaient nées les cartes postales, et bien sur la télévision batave ne se priva pas de présenter les artistes dans des films touristiques sur leurs pays respectifs.
Royaume-Uni, Suisse
La première chanson, pour le Royaume-Uni, est celle du mari qui pour aller travailler doit s'éloigner de sa bien aimée. Il lui recommande alors de garder tous ses baisers pour lui. Une chorégraphie simple pour ces quatre artistes, 2 hommes et deux femmes... tout comme Abba.
Brotherhood Of Man (Royaume-Uni)   Sue et Djambo, Djambo (Suisse)
Brotherhood Of Man (Royaume-Uni)   Sue et Djambo, Djambo (Suisse)

La Suisse en deuxième position présentait une chanson en anglais sur "Djambo, Djambo" un clown que tous les enfants attendaient. C'était la deuxième fois que ce groupe Peter, Sue & Marc représentait leur pays.
Allemagne, Israël
Les Humphriees et son groupe avait été désigné pour représenter l'Allemagne. Le groupe en question avait du être réduit à six interprètes, pour respecter le règlement avec Les Humphries comme chef d'orchestre. Leur refrain était anglo/allemand autour du mot "song" qui signifie chanson en anglais.

Les trois filles Israéliennes, Chocolate Menta Mastik, s'étaient rencontrées à l'occasion de leur service militaire. Elles avaient alors fait leurs premiers pas sur scène dans les concerts donnés pour leurs collègues de régiment.
Luxembourg, Belgique
L'Allemand Jürgen Marcus sous les couleurs du Luxembourg, entonnait un hymne à l'amour, un chant universel pour tous les amoureux.

En Belgique on avait choisit Pierre Rapsat et une chanson à texte "Judy et Cie" parlait d'une femme à la recherche d'une beauté illusoire pour pallier à sa solitude.
Jürgen Marcus (Luxembourg)   Pierre Rapsat (Belgique)
Jürgen Marcus (Luxembourg)   Pierre Rapsat (Belgique)
Irlande, Pays-Bas
Une ballade magistrale, ce ne pouvait être que pour l'Irlande, précéda l'entrée de l'artiste néerlandaise Sandra Reemer. C'était la moitié féminine du duo Sandra & Andres qui avait représenté ce pays en 1972. Cette fois, elle chantait que la fête est finie, et que celui qu'elle avait remarqué allait partir sans connaître son amour.
Norvège, Grèce
Mata Hari rendait visite à l'Eurovision, enfin c'était le titre de la chanson norvégienne par la voix de Anne Karine Strøm.
L'interprète avait pour l'occasion porté une paire de lunettes absolument étonnante.
Anne Karine Strøm (Norvège)   Mariza Koch (Grèce)
Anne Karine Strøm (Norvège)   Mariza Koch (Grèce)

Mariza Koch par contre jouait sur un terrain très sérieux. Elle représentait la Grèce et pour la deuxième contribution de ce pays, elle parlait dans sa chanson du drame vécue à Chypre envahie par l'armée turque. Ce problème politique qui ne mobilisa que très peu les organisations internationales trouvait là un écho poétique servie par une très belle voix.
Finlande, Espagne, Italie
Fredi et ses amis sur la scène de l'Eurovision représentaient la Finlande. Cet artiste aux bonnes formes avait déjà représenté ce pays en 1967. La chanson finlandaise ne manquait pas d'humour, elle parle d'un homme et une femme heureux d'être amoureux et qui se promettent de danser "Pump, pump" jusqu'à leur mort. La chorégraphie prévoyait même, que les deux choristes de chaque coté de Fredi lui donnerait des coups de coudes dans les rondeurs sur les "Pump, pump".

Cette année là, la réputation de l'artiste espagnol Julio Iglesias était à son apogée. C'est tout l'esprit qu'on retrouve dans la contribution espagnole, une ballade digne du grand crooner latin.

Un duo déjà très célèbre représentait l'Italie. Al Bano et sa femme d'origine américaine Romina Power interprétaient chacun dans sa langue, leur souvenir de leur première rencontre.
Fredi et ses amis (Finlande)   Al Bano & Romina Power (Italie)
Fredi et ses amis (Finlande)   Al Bano & Romina Power (Italie)
Autriche, Portugal, Monaco, France, Yougoslavie
Catherine FERRY (France)Un autre duo entièrement masculin pour l'Autriche Waterloo & Robinson, suivi de la chanson portugaise par Carlos Do Carmo dont le texte était un poème d'amour.

Mary Cristy ne voulait que "Toi, la musique et moi" une chanson rythmée pour la principauté, juste avant l'entrée de Catherine Ferry (photo) chargée de défendre les couleurs de la France. Choisie par le public français par un vote téléphonique, elle allait donner une chanson typiquement dans le style de l'Eurovision. Son titre simple "Un, deux, trois", le rythme, les paroles joyeuses allaient peut être nous offrir une cinquième victoire.

Pour terminer la partie chanson, le groupe bosniaque Ambassadori représentait la Yougoslavie, avec une ballade mélancolique.


Entracte, vote
À l'entracte, un orchestre de jazz exécuta quelques morceaux.

Le système de vote n'avait bien sur pas changé par rapport à l'année précédente. Corry Brokken appela les pays dans l'ordre de passage. Un incident ne fût pourtant pas connu immédiatement. La France en donnant son vote oublia d'annoncer les 6 points qu'elle attribuait à la Yougoslavie. Les arbitres, après coup refusèrent d'attribuer cette note sous prétexte qu'elle n'avait pas été annoncée à l'antenne.
Résultats
La France était en tête pendant toute la première moitié du vote rattrapée par le Royaume-Uni qui emporta finalement la victoire. Le groupe Brotherhood Of Man et leur chanson gagnante eurent beaucoup de succès un peu partout en Europe, le groupe eût encore un tube Européen avec un autre titre "Kiss me, kiss your baby". Catherine Ferry classée 2e, est restée connue en France après un grand succès pour son titre de l'Eurovision.
Elle travailla en collaboration avec Daniel Balavoine, cet artiste très célèbre chez nous était même dans les chœurs pour Catherine sur la scène à La Haye.
Parmi les titres que Catherine Ferry interpréta on peut citer le plus célèbre "Bonjour, bonjour". La carrière de Catherine s'arrêta trop tôt, peut être en raison de la disparition accidentelle de son auteur/compositeur.

Lors de la ré interprétation de la chanson gagnante, l'un des auteurs qui ne faisait pas partie du groupe se posta dans un coin de la scène pour battre la mesure avec la chanson, indiquant au public quand il pouvait taper dans les mains.

Ce concours, très populaire dans le choix des oeuvres qui le composait, fût néanmoins très critiqué. En effet presque la moitié des chansons étaient interprétées en anglais, un record.
© Eurovision-fr.net - 1999-2013 - mentions légales