Concours Eurovision de la Chanson 1971

Bernadette Ni Ghallchoir   Logo Eurovision 1971

16e Grand-Prix Eurovision de la Chanson Européenne 1971
3 avril 1971 au Gaiety Theatre à Dublin en Irlande
Présenté par Bernadette Ni Ghallchoir

Présentation
Gaiety TheatreAprès ce concours avec si peu de participants, il fallait bien penser à réformer comme le voulait les pays du nord. Plusieurs modifications furent donc apportées au règlement. En premier lieu le nombre d'artistes autorisés sur scène fût porté à six. Il n'était jusqu'à l'année précédente admis que deux artistes avec éventuellement des chœurs. Cette règle allait permettre l'interprétation des chansons par des groupes, ce qui ne s'était presque jamais fait, le groupe néerlandais The Hearts Of Soul l'année précédente avait déclaré sur sa "feuille de match" Patricia comme interprète principale pour contourner le règlement.

Autre changement : le vote. Un nouveau système a été imaginé, chaque pays devait envoyer sur le lieu du Concours deux délégués, un de moins de 25ans et le deuxième de plus de 25 ans. Les jurés étaient alors installés dans des tribunes et inscrivaient leur note de 1 à 5 sur un document après le passage de chaque chanson. Les documents étaient ramassés immédiatement et regroupés par le scrutateur de l'UER. Ensuite après le passage des chansons les jurys étaient présentés à l'image par groupe de trois pays dans leurs tribunes et montraient par des plaquettes les notes qu'ils avaient données aux différentes chansons. Les votes s'inscrivaient sur un tableau et bien sur la chanson qui avait le plus de points gagnait le Grand Prix. Une procédure étaient prévue en cas d'ex-æquo à la première place.

Autre nouveauté également, dans les préparatifs du Concours, chaque pays devait fournir un vidéo-clip de sa chanson. Chaque pays devait ensuite enregistrer ces vidéo-clips sur le circuit Eurovision hors-antenne et avait la liberté de les diffuser ou non sur ses chaines de télévision. C'est ce qu'on appelle encore aujourd'hui vidéo avant-premières en français ou "Previews" en anglais.

Ces modifications eurent du bon, et marquèrent le retour des pays manquants : la Suède, la Norvège, la Finlande, le Portugal et l'Autriche faisaient leur réapparition et Malte faisait même ses débuts. Au Gaiety Theatre à Dublin le 3 avril 1971 c'est 18 pays qui participaient au Concours Eurovision de la Chanson présenté par Bernadette Ni Ghallchoir. L'émission commençait par un film romantique, un carrosse avec à son bord un couple habillé pour une grande soirée, traversait Dublin, ses rues, ses parcs pour se garer devant le Gaiety Theatre.

C'était aussi une première pour la Télévision Irlandaise, qui par cette émission produisait sa première émission en couleur. Pour les différentes phases de la présentation Bernadette était installée dans une loge du balcon dans la salle et présenta l'émission en Irlandais, Français et Anglais. Les chansons ensuite s'enchaînèrent présentées par une carte postale touristique de leurs pays. Les artistes n'apparaissaient pas dans ces films. Le décor représentait un motif d'inspiration celtique, assez original il s'agissait d'un grand ballon transparent gonflé qui changeait de couleur avec l'éclairage.
Autriche, Malte, Monaco
Particularité de l'Autriche : la chanson était interprétée dans une langue régionale, le Viennois. Malte avait choisit une chanson s'apparentant à un air d'opérette. Monaco avait une chanson française écrite par Yves Dessca et composée par Jean Pierre Bourtayre. Séverine l'interprète donna toute son énergie dans l'interprétation de "Un banc, un arbre, une rue" le décor de l'enfance de tout à chacun.
Joe Grech (Malte)   Séverine (Monaco)
Joe Grech (Malte)   Séverine (Monaco)
Suisse, Allemagne, Espagne
La Suisse présentait pour la première fois un trio : Peter, Sue & Marc. Leur chanson sur l'insouciance de la jeunesse était jouée à la guitare par les deux garçons.

Katja Ebstein était de retour pour l'Allemagne. Après son bon classement de 1970, elle interprétait une chanson de protestation "Ce Monde" défendait les valeurs encore très actuelles comme l'environnement, la paix... en disant que cette étoile (la terre) est notre étoile et que nous devions en prendre soin.
Peter, Sue & Marc (Suisse)   Katja Ebstein (Allemagne)
Peter, Sue & Marc (Suisse)   Katja Ebstein (Allemagne)

Espagne
L'Espagne était aussi dans sa bonne période avec Karina qui espérait un Monde nouveau. Le chef d'orchestre espagnol Baldo De Los Rios qui dirigeait l'orchestre pour Karina, signa quelques années plus tard une version moderne des chœurs de "Nabucco" de Verdi qui eut du succès partout en Europe.
Baldo De Los Rios le chef d'orchestre espagnol   Karina (Espagne)
Le Chef d'Orchestre Espagnol   Karina (Espagne)
France, Royaume-Uni
Serge Lama représentait la France. Ce chanteur corse s'était déjà fait connaître du public avec "Une île". Cette fois avec "Un jardin sur la terre" il rencontre Alice Dona qui avait écrit les paroles. C'est pour eux le début d'une longue collaboration professionnelle. Dans cette chanson Serge Lama exhorte l'auditeur à construire un couple plutôt qu'à vivre des aventures sans lendemain. Le classement de la France est resté très moyen, ce qui n'empêcha pas Serge Lama de connaître une grande carrière dans notre pays. De nombreuses chansons appréciée du public, une comédie musicale sur son compatriote Napoléon, cet artiste est ce qu'on appelle une valeur sure.
Serge Lama (France)   Clodagh Rodgers (Royaume-Uni)
Serge Lama (France)   Clodagh Rodgers (Royaume-Uni)
Luxembourg, Belgique
Le Luxembourg était dans un registre totalement différent. Une chanson un peu enfantine interprétée par Monique Melsen une luxembourgeoise. Elle dit là qu'elle veut profiter de tous les plaisirs de l'amour pendant qu'elle est encore jeune.

La chanson belge devait initialement être interprétée par Nicole & Hugo. Mais Nicole est tombée sérieusement malade quelques semaines avant la finale Européenne et Hugo ne voulant pas chanter sans elle, c'est un autre duo qui se présenta sur la scène de l'Eurovision Lilly Castel et Jacques Raymond.
Finlande, Norvège
Markku Aro & Koivistolaiset (Finlande)   Hanne Krogh (Norvège)
Markku Aro & Koivistolaiset (Finlande)   La toute jeune Hanne Krogh (Norvège)

Première apparition de Hanne Krogh, elle jouera un rôle important pour la Norvège plusieurs années après, elle remportera l'Eurovision en 1985.
Entracte, vote
Pour l'entracte la télévision irlandaise avait produit un film montrant des danses, musiques et traditions irlandaises.

Bernadette appela les jurés à indiquer leurs votes. Leurs tribunes avaient été installées sur la scène, et à l'appel du pays ils montraient tous la note qu'ils avaient attribuée. Le vote se déroula sans incident et Monaco eut l'avantage.
Résultats
Pour la première fois la Principauté de Monaco remportait le trophée Eurovision. La chanson devient un grand succès. Séverine eut quelques déboires avec son producteur, et cela aurait nuit à sa carrière en France. Elle est aujourd'hui une artiste très connue en Allemagne. Il faut d'ailleurs signaler qu'elle a tenté de représenter nos voisins d'Outre Rhin en participant à la finale Allemande en 1982.

L'Espagne se classe 2e et Katja Ebstein 3e à nouveau pour l'Allemagne. Les trois artistes ont d'ailleurs reçu leurs Prix ensemble sur la scène.
© Eurovision-fr.net - 1999-2013 - mentions légales