Concours Eurovision de la Chanson 1970

Willy Dobbe   Logo Eurovision 1970

15e Grand-Prix Eurovision de la Chanson Européenne 1970
21 mars 1970 au RAI Congresgebouw à Amsterdam aux Pays-Bas
Présenté par Willy Dobbe

Présentation
Après le grand événement de l'Eurovision 1969 et ses 4 gagnants ex-æquo, il fallut tirer au sort parmis eux pour désigner le pays devant organiser le premier Concours de cette nouvelle décennie. Le hasard désigna les Pays-Bas.

Toutefois il a fallut faire face à un mouvement de mécontentement des pays scandinaves. Malgré le fait qu'une procédure pour départager d'éventuels ex-æquo ait été inscrite au règlement de cette 15e édition du Concours, ceux-ci l'ont trouvé insuffisante et réclamaient des changements plus importants. N'ayant pas obtenu satisfaction ils décidèrent solidairement de ne pas prendre part au Festival. Le Portugal leur emboîta le pas en se désistant également. Le Danemark ne participait déjà plus depuis 1967, l'Autriche absente depuis 1969, la Suède, La Norvège, la Finlande et le Portugal en ne participant pas au Concours de 1970 ramenaient le nombre des participants à 12.

C'est dans ce contexte que la Télévision Néerlandaise devait organiser la finale dans le RAI Congresgebouw, un centre de congrès à Amsterdam. La date retenue était le 21 mars. Pour l'organisation un logo fût dessiné pour l'occasion. Il représente des tulipes stylisées en forme de notes de musique. La présentatrice Willy Dobbe n'est intervenue que pour les votes ne faisant pratiquement pas de présentation au début de l'émission. Roland De Groof signait son premier décor pour l'Eurovision. Des grosses boules suspendues et mobiles.

Autre grande nouveauté qui est toujours présente de nos jours : l'apparition des cartes postales ! Pour la première fois des films furent diffusés avant le passage de chaque chanson. Ces films mettaient l'artiste en scène dans un décor touristique de son propre pays.
Pays-Bas, Suisse
Pour les Pays-Bas, nous avions la première apparition du groupe des sœurs Maessen sous le nom des Hearts Of Soul.

Les couleurs de la Suisse étaient défendues par Henri Dès. Sa chanson faisait l'apologie de l'adultère décrit comme nécessaire pour connaître le bonheur du retour. Cette philosophie avait au moins le mérite d'être originale. L'interprète est aujourd'hui plus connu des enfants, vers lesquels il a orienté sa carrière.
Italie, Yougoslavie
Gianni Morandi nous parlait des yeux de sa fiancée et dans son regard on voyait loin, cet artiste est de grande renommée dans son pays. Chanteur mais aussi acteur ou présentateur vedette à la télévision il a souvent les faveurs du public italien.
Gianni Morandi (Italie)   Eva Sršen (Yougoslavie)
Gianni Morandi (Italie)   Eva Sršen (Yougoslavie)

La Yougoslavie était représentée par une jeune artiste Slovène Eva Sršen qui invite son bien aimé à suivre la route qui mène vers elle. Une jolie ballade. Aujourd'hui Eva est professeur de musique dans son pays.
Belgique, France, Royaume-Uni
Jean Vallée représentait pour la première fois la Belgique et Guy Bonnet aussi la première fois en tant qu'interprète pour la France. Guy Bonnet avait déjà écrit les paroles de "La Source" confiée à Isabelle Aubret en 1968. Sa chanson qu'il défendait lui même était peut être un peu trop intellectuelle en tous cas les paroles s'écoutent comme un poème. C'est la chanson du grand amour éternel.

Le Royaume Uni avait pour sa part choisit Mary Hopkin, déjà très connue pour avoir été en tête de tous les hits parades deux ans plus tôt avec un tube mondial "Those were the days" interprété en français par Dalida sous le titre "Le temps des fleurs".
Guy Bonnet (France)   Mary Hopkin (Royaume-Uni)
Guy Bonnet (France)   Mary Hopkin (Royaume-Uni)
Luxembourg, Espagne
Sous la bannière du Luxembourg, oui c'est bien le papa d'Ophélie Winter, ce chanteur néerlandais connaîtra meilleure fortune grâce au titre "Oh lady mary".
David Alexander Winter (Luxembourg)   Julio Iglesias (Espagne)
David Alexander Winter (Luxembourg)   Julio Iglesias (Espagne)

Un footballeur du plus célèbre club espagnol, le Real de Madrid, représentait l'Espagne. Un footballeur chanteur ce n'est pas fréquent... celui là devrait quand même attiré l'attention. Après avoir eu un accident il ne pouvait plus garder les buts de son équipe, il se convertit alors dans la chanson, ce qui l'entraîna jusqu'à la scène de l'Eurovision. C'était son premier pas international, et amateur de football ou non tout le monde aujourd'hui connaît son nom : Julio Iglesias. Il interpréta une ballade sentimentale  dont il a le secret.
Monaco, Allemagne, Irlande
Monaco créait la surprise avec ce titre consacré à Marlène Dietrich. L'interprète manifestement pas de la génération de Marlène voulait absolument lui ressembler et en avait fait une chanson.

L'Allemagne présentait pour la première fois Katja Ebstein. La musique présageait de l'époque hippy, et annonçait un bon classement pour ce pays.
Katja Ebstein (Allemagne) Dana (Irlande)
Katja Ebstein (Allemagne) Dana (Irlande)

Pour finir l'Irlande et Dana offraient une mélodie romantique, où elle dit en substance que toute sorte de choses lui rappelle son amour.
Entracte, vote
À l'entracte, la NOS avait demandé aux danseurs de Don De Lurio d'exécuter une chorégraphie. Pour le vote Willy Dobbe, entourée du scrutateur de l'UER et des techniciens du tableau, apparue à l'image. On peut penser que ses dialogues avec les porte paroles étaient extraits de correspondances commerciales, ce qui n'avait pas vraiment cours dans cette circonstance. Le vote se déroula calmement.
Résultats
Grâce à des déluges de points, venant de Belgique notamment, c'est l'Irlande qui emporte la victoire. Dana, toujours très célèbre sur son île, elle fût même candidate à une élection présidentielle irlandaise. Mary Hopkin 2e, sa chanson ne connut qu'un succès d'estime. Pour Katja Ebstein 3e par contre c'était le début d'une brillante carrière en Allemagne.

Julio Iglesias 4e démarrait là avec cette ballade une grande carrière internationale de chanteur de charme latin, séduisant en majorité un public féminin. Il détient des records de vente de disques en Europe et aux Amériques. Aujourd'hui ses fils ont pris la relève des charts dans un répertoire d'un autre genre.
© Eurovision-fr.net - 1999-2013 - mentions légales