Concours Eurovision de la Chanson 1965

Renata Mauro   Logo Eurovision 1965

10e Grand-Prix Eurovision de la Chanson Européenne 1965
20 mars 1965 à la Sala Di Concerto Della R.A.I. à Naples en Italie
Présenté par Renata Mauro

Présentation
Pour le 10e Concours, la RAI organisa la soirée le 20 mars dans un grand studio de la Télévision, dans une ville réputée pour ses chansons. Une nouveauté de taille pour cette édition, les pays de l'est y compris l'URSS, retransmettaient le Concours. C'est à partir de cette année là que les audiences télévisuelles se comptaient par centaines de millions.

Renata Mauro présenta chaque chanson en Italien. L'organisation était très simple, une scène avec un énorme microphone et pour décor le fameux logo de l'Eurovision. Le micro servait autant pour la présentatrice que pour les interprètes donc les téléspectateurs assistaient pour chaque chanson au chassé croisé présentatrice/interprète.

Coté pays participants, la Suède était de retour et un pays qui fera parler de lui bien des années plus tard l'Irlande débutait.
Ce qui portait pour la première fois le nombre de participants à 18. Nous vous présentons ci-dessous les principales chansons en compétition.
Autriche, Suède
Ingvar WIXELL (Suède)Udo Jürgens était pour la deuxième fois parmi les concurrents pour l'Autriche dans son exercice le plus célèbre : une ballade.

La Suède étonna beaucoup les observateurs de l'époque, car Ingvar Wixell (photo) son interprète a choisi de chanter cette oeuvre digne de l'opéra en anglais. La délégation Suédoise expliqua alors que l'Anglais était une langue souvent utilisée par les artistes suédois dans leur pays et qu'Ingvar ne faisait que suivre cette habitude locale. Il faut aussi rappeler qu'il n'existait pas d'obligation dans le règlement de l'époque concernant la langue d'interprétation. Le fait que les artistes chantaient dans la langue de leurs pays respectifs n'était alors qu'une tradition.
France
Guy Mardel (France)La France représentée par Guy Mardel (photo) faisait figure de concurrent sérieux, tant la chanson "N'avoue jamais" était bien dans la lignée des chansons "yé-yé" de l'époque et correspondait aussi aux attentes d'un Concours comme celui-ci. Guy Mardel rappelle dans les paroles, que pour faire durer l'amour il ne faut jamais dire que l'on aime.
Italie
Bobby Solo (Italie)L'Italie elle même désigna un artiste connu et apprécié de la jeunesse de l'époque : Bobby Solo. Il avait connu un grand succès avec son tube "Una lacrima sul viso" qui avait été reprise en plusieurs langues.
Pour l'Eurovision c'est "Se piangi, se ridi" une chanson d'amour... toutes les chansons italiennes parlent d'amour.
Luxembourg
Autre pays francophone très surveillé le Luxembourg présentait un titre 100% français. Paroles et musique de Serge Gainsbourg délicieusement interprété par France Gall qui n'avait pas encore 18 ans. Aux répétitions cette chanson dû essuyer les foudres de l'orchestre. Les musiciens ne se sont pas gênés pour siffler et huer le morceau. Ils jugeaient cette musique trop proche du galop d'un cheval et manifestement ne l'appréciaient guère. Serge Gainsbourg dégoutté par cette attitude claqua la porte aux répétitions et rentra à Paris. La chanson du Luxembourg "Poupée de cire, poupée de son" avait été écrite sur mesure pour la jeune artiste. Dans les paroles, France Gall joue le rôle de la chanteuse en vogue qui dit être pareille aux jeunes filles qui écoutent ses disques : insouciantes, dansantes et ne pensant qu'à l'amour.
Entracte, vote
L'entracte était napolitain on s'en serait douté. Un artiste de grande voix (il en faut) interpréta avec panache plusieurs oeuvres napolitaines dont le fameux "O sole mio".

Le système de vote était identique à l'année précédente. La Télévision Italienne innova dans la présentation du tableau d'affichage des points. Contrairement à l'habitude ce n'était pas des compteurs de chiffres qui indiquaient le total de points, mais une ligne noire qui avançait progressivement au fur et à mesure que les points étaient marqués. Malheureusement avec la technique de l'époque cette présentation rendait très mal à l'écran et n'était pas du tout lisible pour les téléspectateurs.
Résultats
Le vote se déroula sans incident et finalement la chanson si peu appréciée des musiciens l'emporte bel et bien. Serge Gainsbourg qui était revenu dans la cité aux baisers de feux était présent pour retirer son prix. C'était pour lui le début d'une nouvelle carrière d'auteur compositeur pour jeune artiste féminine. Après la victoire de France Gall elles voulaient toutes chanter du Gainsbourg. France Gall bien sur continua à interpréter ses chansons dont notamment "Les sucettes", mais aussi Brigitte Bardot, Jane Birkin, Catherine Deneuve et Isabelle Adjani pour ne citer que les plus célèbres.

Contrairement à ce qu'on a l'habitude de penser en France, Guy Mardel ne gagna pas, il se classa 3e. Sa chanson connu un fort succès en France et dans plusieurs pays Européens. Guy est maintenant propriétaire d'un restaurant à Paris où il lui arrive d'interpréter quelques chansons le soir pour le plaisir de ses hôtes.
Le Royaume-Uni 2e avec Kathy Kirby et "I belong" ne connu pourtant qu'un succès d'estime. L'artiste eût par la suite une triste destinée.
© Eurovision-fr.net - 1999-2013 - mentions légales