Concours Eurovision de la Chanson 2003

Renars Kaupers et Marie N.

48e Concours Eurovision de la Chanson 2003
24 mai 2003 au Skonto Olimpiskais Komplekss à Riga en Lettonie
Présenté par Renars Kaupers et Marie N.

Présentation
L'organisation du Concours Eurovision de la Chanson 2003 se déplace simplement dans un pays voisin. La capitale lettone Riga accueille le Concours sur le thème du rendez-vous magique. Les présentateurs sont deux anciens représentants de ce pays à l'Eurovision : Renars Kaupers interprète principal du groupe Brainstorm qui avait remporté la 3e place au Concours Eurovision de la Chanson en 2000 et Marie N. qui avait remporté le Concours l'année précédente.
Le décor Eurovision 2003   Le décor Eurovision 2003
Le décor

La salle qui devait accueillir le concours dût subir des travaux pendant l'année précédent l'évènement pour être remise à niveau, elle comptait environ 8 500 spectateurs. Le logo représente les rivières lettones qui vont à la mer, sous le soleil.

Le décor conçu par Ozoliņš Aigars représentait une série d'arches jumelées avec des écrans diffusant images et lumières.

La règle d'admission n'avait pas changé mais c'est 26 pays qui étaient autorisés à participer à cette finale, un record du nombre de participant, notamment avec les débuts de l'Ukraine.

L'émission commençait avec un dessin animé basé sur des personnages et objets en pate à modeler. Les deux personnages principaux de ce générique était les présentateurs eux mêmes. Les cartes postales sont restées très simples, présentant les artistes pendant leur séjour à Riga.
Islande, Autriche
Birgitta est très connue en Islande avec son groupe Írafár. La contribution Islandaise "Open your heart" (Ouvre ton cœur) est très professionnelle et entraînante. Birgitta a réussi sa prestation et offre un bon classement à son pays.

Une chanson très étonnante, folklo-euro-toc, "Weil der mensch zählt" (Car les gens comptent) sur le règne animal et la chorégraphie d'Alf Poier font rire. Alf est révolté par son bon classement (6e), estimant même qu'il s'agit d'une honte pour l'Autriche. Selon lui c'est le signe de la décadence musicale de l'Europe. Tout est donc sous le signe de la provocation pour l'Autriche.
Birgitta (Islande)   Alf Poier (Autriche)
Birgitta (Islande)   Alf Poier (Autriche)
Irlande
Mickey Harte (Irlande)C'est vrai que cette chanson fait penser à "Fly On The Wings Of Love" gagnante en 2000.Mais Mickey Harte n'obtient cependant qu'un classement moyen pour l'Irlande. La chanson "We've got the world tonight" (Le monde est à nous ce soir) est une chanson d'amour mid-tempo.
Turquie
Grande vedette en Turquie, Sertab Erener s'est assurée une réputation Européenne. Son interprétation et son professionnalisme ont eu raison de ses concurrents. Orientale et moderne "Everyway that I can" (Par tous les moyens) est très entraînante et parle de l'appel à l'amour d'une femme d'un harem. Sur la scène de l'Eurovision, la chanson est présentée avec une grande chorégraphie.
Sertab Erener (Turquie)   Sertab Erener (Turquie)
Sertab Erener (Turquie)
Malte, Bosnie-Herzégovine, Portugal
Malte envoyait en ambassadrice Lynn Chircop et sa chanson "To dream again" (Pour rêver encore). La chanson et son interprétation n'ont guère séduit les téléspectateurs qui ont voté.

La Bosnie-Hzerzégovine présentait une chanson pop "Ne brini" (Ne t'en fait pas). L'artiste Mija Martina Barbarić participait depuis l'âge de trois ans et demi à des festivals de chansons.
Mija Martina Barbarić (Bosnie-Herzégovine)   Rita Guerra (Portugal)
Mija Martina Barbarić (Bosnie-Herzégovine)   Rita Guerra (Portugal)

Rita Guerra s'était déjà présenté à la finale Portugaise en 1992. En 2003 la RTP a effectué une sélection interne de son interprète. La presse portugaise s'attendait à un score faible. Toutefois Rita était certainement la meilleure voix de la soirée.
Croatie, Chypre, Allemagne
La Croatie est également représentée par une chanson pop "Više nisam tvoja" (Je ne suis plus à toi) par Claudia. L'interprétation était plus développée mais le classement restera moyen.

Pour Chypre c'est Stelios Constantas qui interprète "Feeling alive" (Se sentir en vie). On voulait là produire absolument de la pop.
Claudia (Croatie)   Lou (Allemagne)
Claudia (Croatie)   Lou (Allemagne)

Les auteurs compositeurs de la chanson allemande "Let's get happy" (Soyons heureux), Ralph Siegel et Bernd Meinunger sont des multirécidivistes de l'Eurovision. L'année précédente leur mauvais classement les avait beaucoup déçu. Ce soir avec cette chanson sur la bonne humeur, interprétée par Lou, ils n'arrivent pas à remonter très haut.
Russie
Ce duo lesbien, Tatu, mondialement connu avant sa participation a donné bien du fil a retordre aux organisateurs. Dans une ambiance de scandale les deux interprètes refusèrent de se produire ensemble aux répétitions. De plus les organisateurs redoutaient que les deux filles s'embrassent pendant l'exécution en direct de la chanson, comme elles le faisaient lors de leurs concerts. La délégation russe avait été prévenue qu'un tel baiser entrainerait la disqualification de la chanson. Elles défendirent leur chanson "Ne ver', ne boisia!" (Ne crois pas, n'ai pas peur) très moderne à l'image de leur répertoire. Tout s'est finalement bien passé.
Tatu (Russie)   Tatu (Russie)
Tatu (Russie)
Espagne, Israël, Pays-Bas
L'Espagne avait conservé la même méthode de sélection que l'année précédente, Operacion Triunfo équivalent de notre Star Academy. Beth avait remporté ce concours et interpréta "Dime" (Dis moi) sur la scène de l'Eurovision. C'est une chanson pop latino bien mise en scène qui maintient l'Espagne dans le top 10 du classement.

Lior Narkis avait plusieurs mots pour désigner l'amour "Many words for love" et représentait Israël. La chanson est rythmée mais peut être d'un style trop national pour plaire à un public européen.
Beth (Espagne)   Esther Hart (Pays-Bas)
Beth (Espagne)   Esther Hart (Pays-Bas)

Les Pays-Bas avait manifestement l'interprétation la plus appréciée des professionnels. Esther Hart chantait et dansait "One more night" (Une nuit de plus), mais comme c'est le public qui vote le classement n'a pas été à la hauteur des espoirs néerlandais.
Royaume-Uni, Ukraine, Grèce
Les représentants du Royaume-Uni, Jemini, pleurent les points qu'ils n'ont pas eu. Le sympathique duo britannique rentre chez eux sans avoir marqué le moindre point, cela n'était jamais arrivé à ce pays. La chanson "Cry baby" (Pleure chéri) était pourtant entraînante, mais il est vrai que l'interprétation était peu soignée et c'était un peu n'importe quoi sur la scène.

Pour sa première participation l'Ukraine appelle le compositeur de "Diva" qui gagna pour Israël en 1998. L'artiste Olexandr Ponomaryov a une excellente voix et présente une chanson pop dans le style des Queen "Hasta la vista".
Jemini (Royaume-Uni)   Olexandr Ponomaryov (Ukraine)
Jemini (Royaume-Uni)   Olexandr Ponomaryov (Ukraine)

Très professionnelle, la chanteuse grecque Mando présente un titre pop très classique "Never Let You Go" (Ne jamais te laisser partir). Sa grande voix et son expérience n'apporteront pas à la Grèce un bon classement.
Norvège
C'était la révélation de ce Concours : Jostein Hasselgård pour la Norvège. Cet instituteur, chanteur apportait à Riga une interprétation émouvante de "I'm not affraid to move on" (Je n'ai pas peur de bouger). Une chanson très romantique tout en douceur qui le conduit jusqu'à la 4e place au classement.
Jostein Hasselgård (Norvège)   Jostein Hasselgård (Norvège)
Jostein Hasselgård (Norvège)
France, Pologne
La France proposait une chanson originale "Monts et merveilles", ethnique en douceur. Une chanson moins lente que d'habitude qui parle de l'absence de l'amour. Malheureusement le public n'était pas avec Louisa Baïleche ce soir-là, le résultat est surement trop sévère.

Le groupe Ich Troje, qui représentait la Pologne, s'était également présenté à la finale Allemande la même année avec une autre chanson. À l'Eurovision, avec leur hymne pour une Europe pacifique et unie "Keine Grenzen - Zadnych Granic" (Pas de frontières), ils obtiennent le meilleur classement de la Pologne depuis leur 2e place de 1994.
Louisa Baïleche (France)   Ich Troje (Pologne)
Louisa Baïleche (France)   Ich Troje (Pologne)
Lettonie, Belgique
Le groupe FLY est composé de l'initiale du nom de ses trois interprètes Mārtiņš Freimanis, Lauris Reyniks et Yana Kay, trois artistes qui se produisent d'habitude en solo. Pour la Lettonie, le pays hôte, ils envoyaient un "Hello from mars" (Salut de mars). La chanson pop était bien accueillie par le public dans la salle mais curieusement obtint un très mauvais classement.

Grande innovation pour la Belgique, une chanson dont les paroles sont écrites dans une langue imaginaire "Sanomi", laissant libre cours à l'imagination du public pour sa compréhension. La musique douce et celtique du groupe Urban Trad enchante le public Européen. Il n'en fallait pas plus pour obtenir un excellent résultat, à deux points du vainqueur.
FLY (Lettonie)   Urban Trad (Belgique)
FLY (Lettonie)   Urban Trad (Belgique)
Estonie, Roumanie
Le pays qui avait organisé l'Eurovision l'année précédente, l'Estonie, changeait radicalement de style de chanson. Elle présentait cette année là une chanson rock "Eighties coming back" (Les années 80 reviennent) par le groupe Ruffus. C'était une bonne tentative, sur la nostalgie des années 80, mais pas accompagné d'un bon score.

La Roumanie allait-elle renouveler sont meilleur classement de l'année précédente ? Réponse : oui. À une place près, Nicola maintient le niveau de classement mais cette fois avec une chanson pop "Don't break my heart" (Ne me brise pas le cœur).
Ruffus (Estonie)   Nicola (Roumanie)
Ruffus (Estonie)   Nicola (Roumanie)
Suède, Slovénie
En 2003, pour la Suède, le groupe Fame présente "Give me your love" (Donne moi ton amour) dont les arrangements musicaux sont dignes d'Abba. Une chanson d'amour toute simple mais efficace.

La Slovénie présente une chanson pop entraînante "Nanana" interprétée par celle qui s'était classée 2e à la finale slovène l'année précédente Karmen. Malgré le fait de passer en dernière position elle aura un très mauvais classement.
Fame (Suède)   Karmen (Slovénie)
Fame (Suède)   Karmen (Slovénie)
Entracte, vote et résultats
L'entracte était composé de diverses musiques d'artistes lettons contemporains, Renars Kaupers et Marie N. en tête.

Le match du vote s'est surtout joué entre la Turquie et la Belgique. La Turquie ne remporte cette compétition qu'avec deux points d'avance sur la Belgique (2e) et trois poins sur la Russie (3e). C'est la première victoire de la Turquie à l'Eurovision. La France termine 18e, Louisa Baileche continue à donner des concerts à Paris. Très curieusement, les trois pays qui étaient en tête l'année précédente, se retrouvent aux trois dernières places dans cette édition.
Liens vers les sites internet des artistes de l'Eurovision 2003
© Eurovision-fr.net - 1999-2013 - mentions légales